Archive | 24 août 2007

Critique : le bar de l’Hotel Westminster : un palace à l’anglaise. The Duke’s bar.

                            westminster.jpg

L’hôtel Westminster est un endroit à part. On est bien loin des palaces prétentieux et tape à l’oeil. Ici, l’entrée est discrète 13 rue de la Paix, à deux pas du Park Hyatt Vendome cité dans un article précédent. L’atmosphère est différente, ici on sent que le palace a du vécu, il est un peu vieillot sur les bords et c’est ce qui lui donne tout son charme. Ici pas de déco formaté qu’on retrouve dans tous les palaces du monde aussi bien en Europe qu’en Asie, le palace a un caractère et il ne s’en cache pas.

Le bar, the Duke’s Bar, est tout aussi surprenant : boiserie du 19ème, tapisserie verte foncée, bibliothèque, photos en N&B, cheminée, bar à la Hemingway, ici l’influence de la perfide Albion est omniprésente. La clientèle est essentiellement faite d’hommes d’affaires avec le gros cigare en bouche, la musique est jazzy, un pianiste joue vers les 19h. Le bar ne fait pas salon de thé, ne comptez donc ni sur un thé ni sur une pâtisserie. Par contre niveau carte des alcools le choix est impressionnant. Les connaisseurs seront ravis : whisky, scotch, vodka, martini en tout genre … De plus les prix sont raisonnables pour le quartier : 14-15€ les cocktails, 12€ le cocktail sans alcool, 9€ le verre de vin en moyenne, 8€ le cappuccino, 6€ l’espresso, 5€ la bouteille d’eau 1/2L. On peut aussi manger sur le pouce un club sandwich à 18€ ou autres encas. Service impeccable, rien à redire.

A essayer au moins une fois, dépaysement garantit, on resterait bien des heures assis dans ces si confortables fauteuils en cuir vert et son décor feutré !!!

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl