Archive | 30 septembre 2007

Le Lucien : bar du Fouquet’s Barrière Champs-Elysées : déco parfaite, cocktails à pleurer.

lucien.jpg

Avec tout le tapage médiatique qu’a suscité son ouverture, impossible de passer à côté de ce nouveau palace parisien. Il est vrai que depuis des années, Paris n’en avait pas accueilli de nouveau et le souvenir du passage du président le jour de son élection est encore présent dans toutes les têtes.

Appartenant à l’enseigne Lucien Barrière, il est d’abord constitué d’une partie restaurant : le Fouquet’s, déjà ouvert bien avant la construction de l’hôtel. D’ici, la vue est imprenable sur les Champs-Élysées mais si vous avez envie de manger au calme ce n’est peut être pas l’idéal. En effet, on a l’impression d’être comme des animaux de cirque que les passants regardent avec curiosité, prêt à vous prendre en photo parce que sur leur guide il est écrit « Fouquet’s : Stop ! Take a picture ! ». En plus les prix sont élevés, et rien d’extraordinaire dans l’assiette. Quant au service, il est vraiment d’un amateurisme agaçant.

Parlons maintenant du nouveau bar Le Lucien. On y rentre par l’hôtel, c’est-à-dire côté Avenue Georges V. On y accède par un escalier qui mène au premier étage (ou par ascenseur). Le bar n’est pas très grand, mais la déco est sympa : très cosy, on se sent tout de suite à l’aise. Couleurs jouant sur les nuances violet, marron et doré. En été, c’est un vrai petit coin de paradis avec une terrasse installée dans une cour intérieure exposée plein soleil ! Clientèle variée : jeunesse dorée, cadre trentenaire et touristes. Cartes proposant de nombreux cocktails à 22€ environ, comptez 8€ pour un soda ou une eau minérale.

Nous prenons un Bellini et un Donine. Le service est rapide, compétent, soigné (comme dans tous les palaces, sauf cas exceptionnel). Mais quand on se met à boire la première gorgée de son cocktail c’est là qu’on tombe des nus. On se demande comment on peut nous proposer des cocktails aussi nuls dans de tels endroits. Le Bellini est noyé dans le nectar de pèche qui gâche le goût du champagne. Le Donine est un vulgaire cocktail de fruits très sucré. On a beau chercher où se cache le rhum, je vous assure, on ne le trouve pas.

La moitié du verre est occupée par des glaçons, ce qui donne l’illusion d’une grande générosité de la part du barman. Mais du coup les glaçons fondent, et l’alcool déjà peu présent se dilue encore plus. Les olives aux amandes qui les accompagnent ne sont même pas bonnes. Finalement, l’addition arrive : 44€ pour 2 boissons digne d’un Happy Hours du café du coin qui se la joue « branché », de qui se moque-t-on ?

lucien1.jpg

 

Avec tous ces palaces, on va finir par ne plus prendre qu’un thé qui même s’il est cher (9-10€) permet de boire plusieurs tasses dans un cadre agréable. C’est sans doute la meilleure solution pour pouvoir y rester plusieurs heures sans trop se ruiner, et surtout sans avoir de mauvaises surprises.

Ouverture Monoprix boulevard Saint-Michel Rue Pierre Sarrazin au coeur du quartier Odéon.

                     monoprix.jpg

C’est la nouveauté de la rentrée !

Un nouveau Monoprix va bientôt ouvrir ses portes en plein coeur du quartier latin, à deux pas de Cluny. Situé à l’angle de la rue Pierre Sarrazin et du boulevard Saint-Michel, il va remplacer un ancien marchand de tabac fermé depuis des années. Après moult combats juridiques, l’enseigne a enfin eu l’autorisation de construire son magasin sur deux étages (reliés par des escalators, rassurez-vous).

Il est vrai que jusqu’à présent, il n’y avait aucune grande surface dans le quartier (mis à part Picard devant le Panthéon, mais ils ne vendent que des surgelés). Il y a bien un Franprix rue de Buci, mais pour les étudiants il est un peu loin. Monoprix a donc visé fort en s’installant dans un tel quartier. Le potentiel est énorme, entre les touristes qui affluent toute l’année et les milliers d’étudiants que déversent chaque jour dans la rue la Sorbonne, la fac de médecine et les lycées voisins (Fénelon, Saint-Louis, Louis le Grand, Henri IV …).

Ouverture prévue dans quelques semaines, les travaux sont bien avancés. Plus de nouvelles prochainement. Les plans du projet sont disponibles à l’adresse suivante (en bas de page « Monoprix Saint-Michel »). Le nouveau Monoprix jouera la carte du drugstore.

http://www.atelier-d.fr/projets.php

Ajout : Un peu plus d’informations aujourd’hui. D’après plusieurs recherches, le Monoprix sera ouvert du lundi au samedi de 9h à 00h. Parfait pour les petits creux de fin de soirée !

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl