Critique : La galerie du Plaza Athénée, sur les pas de Carrie Bradshaw. Sex&the city.

restaurantslagalerie.jpg

Aller dans un palace boire un verre, c’est s’assurer d’un moment réussi. On est très rarement déçu. Pourtant, ce soir là le bar était privatisé (c’était un samedi), et nous nous sommes donc rabattus vers la galerie. Carte excessivement chère : coupe de champagne à 24€, rosé à 34€, cocktails à 26€, thé ou café à 9€.

Service efficace comme toujours dans ces palaces dans un décor magnifique propice à la rêverie et aux longs bavardages. Mais c’est aussi le paradis des écrivains ou des sociologues car la clientèle constitue un vrai microcosme. Des mannequins qui prennent l’allée centrale pour un podium de défilé et qui exposent à outrance leur vison ou robe haute couture, les hommes d’affaires ou les richissimes venants de pays étrangers ayant leur chambre à l’hôtel, les fils à papa de 16-18 ans qui prennent le Plazza pour le troquet du coin, et les sexagénaires avec leur poule de luxe de 40 ans de moins qu’eux, ou encore de simples curieux pas forcément fortunés.

Les lustres sont magnifiques, l’éclairage savamment étudié, les moquettes moelleuses, la mosaïque au sol ancienne, le marbre au mur éclatant, les miroirs brillants …
Cependant quelques petites critiques. D’abord le bar et la galerie ferment à 1h30 et dès une heure on vous fait comprendre qu’il faut partir en vous amenant l’addition sans l’avoir demandée. Stade suivant, on vous ramène vos manteaux du vestiaire pour que vous partiez vraiment cette fois-ci. Ensuite, la serveuse qui vous sort ironiquement « ce n’est pas bien de prendre autant de sucre avec votre thé, c’est mauvais pour le diabète », donne l’impression que le salaire de la serveuse dépend du nombre de sucres consommés par les clients. Au prix, on peut bien prendre tous les sucres.
Enfin, nous avons joué les critiques impitoyables en faisant le fameux test de la poussière. Nous avons pris une lampe, essuyé une partie avec le doigt. Le passage du doigt était alors bien visible. Un petit détail, futile il faut bien le reconnaître, mais qui fait sourire.
Reste que mis à part ces petits détails, le service est à la hauteur de ce lieu d’exception et on ne peut rester insensible au charme du lieu.

Remarque : Les plus observateurs auront remarquer que c’est ici qu’ont été tournés les derniers épisodes de la série Sex&the city, où Carrie Bradshaw boit un cocktail dans le bar de l’hôtel.

Le Plaza Athénée, 25 Avenue Montaigne 75008 Paris

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl