Où manger dans le quartier de la porte Maillot ?

concorde.jpg

Suite de la série « Où manger dans le quartier … ? »

Après le quartier Montparnasse puis Odéon/St Germain, direction plein Ouest vers la Porte Maillot.

Même si ce quartier est un petit peu excentré, il n’en n’est pas moins vivant et dynamique. Et puis il ne faut que quelques minutes depuis les Champs-Élysées pour s’y rendre. Sur place, une bonne vingtaine de restaurants résumant tout ce que l’on peut trouver à Paris : restos branchés, brasseries parisiennes, restos de chaînes correctes, cuisines méridionales et orientales etc.… Ce « petit » cercle de restaurant évite ainsi de tourner pendant des heures à ne savoir lequel choisir. Revers de la médaille, le samedi soir et durant les beaux jours c’est toujours la même histoire : si on ne vient pas très tôt on a de fortes chances de faire la queue avant d’avoir une table. En effet, le quartier est envahi de touristes fuyant les Champs, d’hommes d’affaires sortant de congrès, ou encore par une clientèle venu dîner après un spectacle.

Voici donc une brève présentation des restaurants du coin :

Chez Clément :

Contrairement à certains restos de cette chaîne qui sont vieillots et font « cantines », celui-ci a été récemment rénové et offre un décor soigné à mi chemin entre Hippopotamus et une brasserie Flo. La capacité d’accueil est importante (2 étages + le rdc) et le service rapide. Niveau plats, ils sont tout à fait correct, et à des prix abordables. Le poulet frites est à 12,90€. Rajouter 3€ pour un dessert (formule « rôtisserie + dessert »). La formule plat/dessert est à 20€ le soir. Par contre, faites attention aux additions, il y a parfois des erreurs (la dernière fois, 3,50€ tout de même en trop).

Au Congrès :

Au cas où vous ne l’auriez remarqué, ce restaurant vous rappelle que vous être bien juste en face du Palais des Congrès. Malgré cette insolence toute relative, ce resto est le plus « haut de gamme » du coin mais c’est aussi le plus cher (préciser ce dernier point est d’ailleurs un doux euphémisme). Salle confortable et chic qui n’est pas sans rappeler la brasserie La Lorraine place des Ternes. Carte résolument « poissons et fruits de mer » avec quelques incontournables de brasseries parisiennes comme le tartare. Comptez 25-35€ le plat ; c’est cher mais la qualité est au rendez-vous. Clientèle internationale et aisée (le 16ème n’est jamais très loin) mais pas tape à l’œil. Grand nombre de couverts et service professionnel, rien à redire.

bebert.jpg

Chez Bebert :

J’en ai déjà parlé dans mon article « Ou manger à Montparnasse ? ». Idéal pour les amateurs de couscous et de cuisine orientale. Qualité au rendez-vous comme toujours dans cette institution. Personnes au régime, s’abstenir.

Léon de Bruxelles :

Pour manger une moule/frites et une gaufre au sucre, pourquoi pas. Les prix sont assez élevés quand on sait que ce ne sont « que » des moules.

Le Sud :

Entendre chanter les cigales à quelques mètres du périph, il faut l’avouer, c’est assez inhabituel. Pourtant, c’est bien ce qu’on peut entendre en passant sur le trottoir qui borde le restaurant. Rassurez-vous aucune cigale n’a été mal traitée ici, ce sont des haut-parleurs qui se chargent de recréer l’ambiance. Pour le reste la déco intérieure est de style provençale. De l’extérieur cela ne donne pas forcément un côté très chic. Quant aux prix ils sont élevés.

Je reste sceptique quant à ces bruitages de cigales. On a l’étrange impression d’être des mouches qu’on tente d’attirer avec du miel. A tester …

Chez Georges :

Non essayé, mais c’est une brasserie traditionnelle à des prix assez élevés. L’intérieur est assez vieillot.

              entrecote.jpg

Le relais de Venise – L’entrecôte :

Quitte à essayer un des restaurants « L’entrecote » autant aller a celui de la porte Maillot. Ce fut le premier à proposer la formule salade aux noix/entrecôte avec ses frites et sa sauce, bien avant que ne soit ouvert celui de Saint-Germain ou de la rue Marbeuf. Et comme c’est le plus ancien, c’est aussi celui qui a le plus de cachet. L’ambiance brasserie est intacte et on n’a pas la désagréable impression d’être dans une attraction pour touristes comme celui de la rue Marbeuf. Le tout est dirigé par une femme à la main de fer qui ressemble à s’y méprendre à un professeur de danse classique. Elle mène ces clients à la baguette pour leur plus grand plaisir.

Idées :

Dîner dans un de ces restaurants, puis aller boire un verre au concorde Lafayette avec sa vue imprenable sur Paris (cf. précédent article) et y rester jusqu’au milieu de la nuit (enfin, plutôt jusqu’à ce qu’on vous vire, c’est-à-dire vers 2-3h).

On peut aussi commencer par un apéro au concorde pour voir le coucher de soleil puis aller ensuite dîner.

Accès : très bien desservi : ligne 1 station « porte Maillot », RER C station Neuilly-Porte Maillot, station de Velib’ juste en face. Retour en taxi devant le restaurant Le Congrès, ou par Noctambus N14 également au même endroit sur le trottoir opposé.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

2 Réponses à “Où manger dans le quartier de la porte Maillot ?”

  1. Julie
    9 février 2008 à 17:30 #

    On a arrêté de compter le nombre de fois où on s’est fait de genre de soirées !
    A noté quand même que le bar du Concorde est bien en fin de soirée ou la nuit, en journée ce n’est pas du tout la même atmosphère.

  2. gerard
    29 août 2008 à 17:51 #

    aucun charme aucune atmosphere on se croit dans une cantine pour touriste et le bruit en plus

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl