Archive | 20 mai 2008

Starbucks : Nouveautés et augmentation de prix, Frappuccino Dark Moka, Strawberries.

starbucks1.jpg

        Après les Starbucks Odéon, Cluny et Saint-Michel, la marque s’installe aujourd’hui rue Saint-André des Arts. Ouvert depuis déjà quelques mois, l’emplacement est encore une fois stratégique. Situé à deux pas de la rue de Buci, il tire ainsi profit du flot de touristes venant de Saint-Michel et qui rejoignent Saint-germain par cette rue « carte postale ». D’ailleurs dans cette même rue, résiste toujours le bon vieux Malongo qui proposait déjà avant l’heure le même concept que Starbucks mais en version « cubaine » (aujourd’hui un brin « has been »). Après son désir de ruiner Columbus Café, Starbucks s’attaque donc à Malongo.

La boutique :
Au rez-de-chaussée seules 2 places sont agréables : les deux en entrant vers la gauche légèrement surélevées sur le bord de la fenêtre, avec des fauteuils très confortables couleur pourpre. Le reste de la pièce est assez froide et impersonnelle. Par contre le 1er étage est bluffant. Avec Starbucks, on est souvent habitué à des boutiques mal fichues et exiguës, mais ici ce n’est pas le cas : salle donnant sur la rue, faux plafonds design couleur pourpre avec canapés violets confortables et espacés. L’ensemble est neuf et encore en bon état.

Mais comme tout n’est pas rose, parlons maintenant des mauvaises nouvelles.
L’enseigne a encore décidé d’augmenter ses prix à l’occasion de sa nouvelle carte d’été.
Pourtant, les prix avaient déjà été revus à la hausse il y a quelques mois. Ainsi tous les articles accusent une augmentation de 10 centimes d’euros. Les frappucinos passent à 4,80 € le moyen, 5,10 € le grand, 5,50 € le Venti et les muffins à 2,80 €. Cela devient vraiment déraisonnable. D’ailleurs la clientèle n’était pas au rendez-vous ce vendredi après-midi là, pourtant radieux avec 26° à l’ombre et une capitale envahie par les touristes.
Le rare client pourra cependant se consoler sur les quelques nouveautés de la carte. Cette année le Frappucino Banane est abandonnée pour laisser place au Frappuccino Dark Mocha : crème, chocolat, morceaux de biscuits et café : un délice rafraîchissant. On notera également l’arrivée du Frappuccino Strawberry & Cream, moins écoeurant que son aîné le Frappucino Framboise grâce à l’ajout de crème, et enfin le Frappuccino Dulce di Latte qui n’est pas mal non plus.

Finalement, quand on a compris que le café Starbucks était du jus de chaussette et qu’il fallait se contenter uniquement de leurs Frappucinos on s’en sort plutôt bien. Encore faut-il après qu’ils soient réussis, mais ça c’est une autre paire de manches. D’ailleurs, sur le comptoir où l’on retire sa commande est désormais installé un écriteau sur lequel est écrit quelque chose comme « si votre boisson n’est pas réussie, n’hésitez pas à demander à qu’on vous la refasse ! » (je ne me souviens plus de la phrase exacte). Starbucks semble donc revoir sa stratégie. Pour preuve, il y a quelques mois, toutes les boutiques de la chaîne aux Etats-Unis avaient fermé pendant 3h (de 22h à 1h) pour reformer leurs personnels aux rudiments du métier : savoir faire un café, un Frappuccino et un thé.
La chaîne Starbucks semble donc avoir compris que vu les prix qu’elle pratique, elle ne peut plus se contenter de surfer sur un phénomène de mode et qu’elle doit aussi répondre à des clients de plus en plus exigeant. Le client redeviendrait-il le roi ?

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl