Archive | 3 juillet 2008

Nouvel Obs : les 400 lieux branchés de Paris.

nouvelobs.jpg

Chaque année sort le traditionnel hors série du nouvel Observateur sur les « 400 lieux branchés de Paris ». Des centaines d’adresses et conseils pour boire, manger, danser etc. tout en restant dans ce qui fait de plus mode sur la capitale.

On achète ce genre de magasines pour deux choses. La première pour découvrir de nouveaux endroits et se tenir informé des dernières tendances parisiennes. La deuxième, pour voir les adresses descendues par la rédaction et les comparer avec ses mauvaises expériences qu’on a pu avoir durant l’année. Petit tour d’horizon de ces adresses :

Le salon de thé du Panthéon ouvert il y a un peu moins d’un an par Madame Catherine Deneuve semble décidément très réussi. Pas un article de presse qui ne l’encense. Dans le même quartier, L’hôtel avec une décoration signée Garcia est un écrin de tranquillité à essayer aussi bien pour son petit déjeuner continental (18€, rapport qualité/prix sans égale), que pour prendre un verre. Service à la hauteur.

Continuons. L’épigramme est encore une fois couvert de louanges et le jardin privé du magasin Bonpoint à Mabillon semble être une bonne alternative à l’agitation du boulevard Saint-Germ.

Quant à lui, le Mini-Palais a de quoi frémir devant des critiques assassines de plusieurs journaux : si sa cuisine n’a jamais été son point fort, elle est qualifiée « d’infecte » par le Nouvel Obs. Décidément, nous avons dû avoir beaucoup de chance la fois où nous y sommes allés. Lire article.

L’hotel amour ne s’en sort pas forcément mieux, lui qui pourtant s’était fait connaître par ses brunchs. Ils ne sont pas terribles, apprend-t-on dans le journal. Qu’il se rassure, les Ombres au dernier étage du musée quai branly en prend aussi pour son grade, la cuisine a semble-t-il baissé de niveau.

Finalement ce sont l’hôtel Costes et le Murano qui tirent leur épingle du jeu avec une cuisine et un service tout à fait correct. Comme quoi, les goûts sont différents.

 

Du côté des bars et clubs, l’ouverture de I love Opera et du Lup (rue du sabot) n’est pas l’événement parisien tant annoncé : chacun brillant par une déco de mauvais goût et une programmation musicale laborieuse.

Le Plaza Athénée est quant à lui relégué dans la case bar d’hôtel sans âme, froid et aux prix indécents. Un avis que je partage. Lire mon article .

Toujours dans le même quartier, le World place n’est pas mieux placé. Ancien Man-ray devenu le Mandala Ray, l’année dernière le club est devenu privé et il fallait posséder une carte de membre très chère pour pouvoir y rentrer. Le but étant de créer un réseau de gens fortunés pour leur permettre de faire leur business entres eux. La stratégie n’a pas du être très payante puisque quelques mois après c’est … la Star Academy que le World Place accueillait à chaque sortie de prime.

A quelques encablures de la rue Marbeuf, on retrouve également notre cher Rival Deluxe qui se cherche encore un Rival dans sa médiocrité. En attendant, je suis d’accord avec le Nouvel Obs : déco signée par un Garcia peu inspiré et fauteuils inconfortables.

Enfin, le Djoon continue à enchanter les soirées de l’Est parisien et accueillera une nouvelle déco dès septembre.

Le Nouvel Observateur, les 400 lieux branchés de Paris, 6,50 €

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl