Archive | 23 juillet 2008

Starbucks : Votre frappuccino ne vous convient pas ? Faites le vous-même.

normalstarbuckslogorgb.jpg

Lassé d’avoir un frappuccino raté, prenez les choses en main.

Non ce n’est pas une incitation à la Révolution, mais plutôt une idée originale que Starbucks propose cet été pour pousser les curieux à découvrir leur gamme de Frappuccino : chocolat, vanille, caramel, péche-grenade, framboise-mangue etc. Alors que je venais pour tester le nouveau frappuccino pêche-grenade à 5€ au Starbucks Saint-André des Arts, je me retrouve face à un stand avec des ballons jaunes et noirs façon kermesse du village avec des brochettes de fruits à volonté : pastèque, noix de coco, ananas, banane … et différents ingrédients pour réaliser son frappuccino.

Il suffit alors de choisir le frappu que l’on veut réaliser et le/la barista se charge de vous guider dans la recette. Vous versez jusqu’au 1er trait de la pêche, puis jusqu’au 2eme trait du thé, enfin vous rajoutez des glaçons et mixez pour obtenir le fameux frappuccino. Simple non ?

Bonne initiative donc de la part de Starbucks qui semble prêt à tout pour attirer de nouveaux clients. Imaginez plutôt Macdo distribuer gratuitement dans la rue des BigMac …

MK2 Bibliothèque : le cinéma en relief, Voyage au centre de la terre 3D.

mk2bibliotheque3d.jpg

Non je ne me lance pas dans la critique de cinéma, j’en serais bien incapable. Je tiens simplement à présenter le procédé 3D qui risque dans quelques années d’envahir nos salles obscures.

Aujourd’hui, l’équipement des salles parisiennes en projecteur 3D n’en est encore qu’à ses balbutiements. Seuls deux cinés le propose : le Gaumont Champs-Élysées et le MK2 Bibliothèque. On nous assure que cette nouveauté sera aussi impressionnante que l’arrivée de la couleur. En attendant une dizaine de films sont déjà prévus pour l’année prochaine en relief, et ce n’est que le début. Pourtant la technologie n’est pas nouvelle : un spectateur qui regarde le film à travers des lunettes polarisées : un filtre rouge pour l’œil gauche, un filtre cyan pour l’œil droite. Film projeté par un projecteur spécial qui coûte tout de même la bagatelle de 60 000 €. On comprend donc mieux les réticences des salles de cinéma à s’équiper de ce nouveau matériel.

Mais si la 3D refait parler d’elle c’est qu’elle met aujourd’hui à profit la puissance du numérique. Fini les caméras très encombrantes, désormais une seule caméra suffit permettant un rendu époustouflant en particulier dans les scènes d’action.

Le film Voyage au centre de la terre (adaptation du célèbre roman de Jules Verne) se prête particulièrement au relief : des méchants dinosaures, des plantes carnivores et des piranhas en tout genre surgissent de l’écran prêts à dévorer le spectateur. L’illusion est parfaite et permet une immersion totale dans le film. Malheureusement, le champ de vision en est un peu rétréci et le film utilise trop peu ces effets visuels. La plupart du temps ces lunettes ne font que donner un peu de relief au film mais rien ne « sort » de l’écran. Enfin, les lunettes sont lourdes et au bout d’une heure, serrent trop au niveau des oreilles. On sort finalement de la salle avec un mal de tête certain et un cerveau fatigué.

A propos du MK2 Bibliothèque, la chaîne de salles de cinémas fait une erreur de marketing de base. Elle propose la séance au même prix que les autres mais demande 1,50 € pour la location des lunettes qui doivent être remises à la fin de la séance !!! Du coup, tout le monde ronchonne, certains essaient de les subtiliser à la fin du film et se font méchamment rabrouer par le personnel.

N’aurait-il pas été plus malin de faire la séance à 1,50 € plus cher en précisant « location des lunettes incluses » comme si MK2 faisait une fleur au client ? Ainsi le client aurait trouvé normal de payer plus cher puisque le spectacle n’est pas le même, comme cela se fait déjà pour les films projetés sur des écrans géants comme aux UGC Bercy et celui de la Défense dans la salle géode.

Conclusion, il faut avoir vu au moins une fois un film en relief. La technologie n’est certes pas nouvelle mais elle n’est désormais plus cantonnée aux parcs d’attractions ou à la géode de la Villette avec des films sur les dinosaures ou sur l’espace. Maintenant les films grands publics se prêtent aussi au jeu de la 3D avec notamment le prochain Age de glace 3, Toy Story 3 et Cars 2. Ou comment mettre du relief à un film qui souffre parfois d’un scénario trop plat.

MK2 Bibliotheque, devant la Bibliothèque Francois-Mitterand

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl