Critique : Café Carlu VS Café de l’Homme.

        carlu.jpg

L’histoire est toujours la même. Vous allez au café de l’homme en plein après-midi, mais on vous dit que la terrasse est complète. Dépité, vous vous rabattez vers l’un des cafés du Troca sans guère d’intérêt.

Mais heureusement, depuis septembre 2007 le musée de l’architecture et du patrimoine vient d’ouvrir un nouveau café situé dans l’aile gauche du Palais de Chaillot. Son concurrent, le café de l’homme est situé dans l’autre aile du bâtiment, symétriquement par rapport à la place du Trocadéro : même terrasse, même grands volumes, une immense statue en bronze face à cette terrasse et l’intérieur du bâtiment soutenu par d’imposantes colonnades. Pourtant, les deux n’offrent pas les mêmes prestations.

Le Café Carlu est encore peu connue, il est donc facile de trouver une place assise sur la grande terrasse qui donne sur la tour Eiffel et embrasse tout Paris. La vue est magnifique quelque soit l’heure de la journée. Le matin et à midi, l’endroit est idéal pour profiter du soleil, puis l’ombre gagne progressivement la terrasse au cours de l’après-midi. Les courants d’air nombreux permettent de supporter la chaleur écrasante du mois d’août.

Pour consommer il faut se servir soi-même en prenant un plateau comme dans un self et passer la commande à l’intérieur. Rien à voir avec les prix du Café de l’Homme, ici la canette de coca est à 3 €, la délicieuse limonade Lorina à 3€ également, la bouteille ½ l de thé à 6,5 €, le café à 2€. Des salades, tartes salées ou sucrées et sandwiches signés Marc Veyrat sont également proposés et un plat du jour est servi au comptoir. A l’heure du goûter on peut se laisser tenter par une glace, un smoothie, un macaron ou encore un café gourmand.

Bien sur contrairement au Café de l’homme, vous ne croiserez pas ici de « beautiful people », du moins pas encore, et c’est à vous de faire le service. Mais quand on y réfléchit ne vaut il pas mieux se servir soi même que d’avoir le droit à un service misérable et odieux ? Comme on dit on n’est jamais mieux servi que par soi même.

Bref, une adresse parfaite pour siroter une limonade en plein soleil, les pieds dans l’herbe (en plastique) face à la tour Eiffel. Que demander de plus ?

Café Carlu, 1 place du Trocadéro, 16ème

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Une réponse à “Critique : Café Carlu VS Café de l’Homme.”

  1. Clô
    23 mai 2012 à 23:17 #

    Super description. J’irais prochainement. Jspr que ça n’a pas trop changé depuis

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl