Archive | 31 août 2008

Le Rosebud : un bar à cocktails exceptionnel, années 30, près de Montparnasse.

rosebud.jpg

Lassés des cocktails à la tomate, au concombre ou au gingembre ? Envie de retrouver une vraie carte de cocktails à des prix abordables ? Scandalisés par tout ces bars qui vous dosent l’alcool dans des dés à coudre ? Allez donc faire un tour au Rosebud, 11 bis rue Delambre. En plein cœur de Montparnasse, à deux pas des brasseries du Dôme et de La Coupole se cache l’un des meilleurs bars de la capitale autrefois fréquenté par Sartre, dont il reste pour unique vestige une statuette en bronze posée sur une étagère.

A l’intérieur, déco années trente : bar en bois lustré sur lequel repose toujours un terriblement démodé bouquet de roses blanches, papier peint fatigués et affiches Art Nouveau. En fond, les grands standards de jazz donnent au lieu une atmosphère surannée.

La salle n’est pas très grande, il faut mieux venir tôt. La clientèle est faite essentiellement d’habitués que le barman vient saluer dès leur arrivée.

La carte des cocktails ne propose que des grands classiques : Manhattan, Singapore Sling, Pina Colada, Gin Fizz, Cosmopolitan, Bloody Mary … Ils sont tous à 12€, les sodas à 5 € et les bières à 6€ mais avouez qu’il serait dommage de venir ici pour boire autres choses qu’un cocktail.

Le Rosebud avec sa couleur rose bonbon si caractéristique et le champagne cocktail (angostura, cointreau et champagne) font parties des grands classiques de la maison. Le Gin Fizz et le Pina Colada sont crémeux et parfaitement alcoolisés. Le Singapore Sling est exceptionnel, bien meilleur qu’au palace le Raffle’s à Singapour où il est censé avoir été crée (je peux vous l’affirmer, j’ai fait un petit tour à Singapour cet été). Le Black Russian est très fort, mêlant habilement liqueur de café et vodka.

Enfin, le Rosebud est aussi l’occasion d’essayer des alcools un peu vieillot, trop souvent absent voire inconnu des bars parisiens. Citons par exemple le Porto Flip où le porto se mélange au jaune d’œuf (la recette peut paraître audacieuse mais le résultat est à la hauteur), ou la Marie-Brisart servie « on the rocks ». N’hésitez pas à demander d’autres cocktails qui ne figurent pas sur la carte, le barman dans son costume blanc les connaît tous.

Les cocktails s’accompagnent de chips fines, de crackers et d’olives. Si cela ne vous suffit pas, commandez donc une assiette de saucisson à 8 €. Si votre faim est plus grande encore, vous pouvez vous asseoir sur la banquette et prendre une pièce de bœuf à 16 € ou un Chateaubriand à 27 € puis une crème caramel à 6 €. Une adresse décidément incontournable !

Le Rosebud, 11 bis rue Delambre, 14ème

Ouvert jusqu’à 1h du matin.

Un verre au Park Hyatt Vendôme, au patio terrasse …

 

hyatt2.jpg

Mon histoire d’amour avec le Hyatt n’est désormais plus un secret. Un palace qui a su allier tradition et modernité d’une façon si subtile qu’il est difficilement égalable. D’autres ont voulu se casser les dents à vouloir surfer sur une déco tendance. Ils se sont retrouvés à proposer des établissements terriblement snob et sans âme. Le Hyatt offre donc une belle alternative à ces pièges à gogos et aux palaces à l’ancienne trop conventionnel, pas assez subversif.

En été le Hyatt propose de boire un verre dans sa cour intérieure, protégée par de grands parasols blanc-crème, style Unopiu. On profite ainsi de la sérénité du lieu et des doux soirs d’été : un vrai petit coin de paradis.

Malheureusement, la carte nous fait vite redescendre sur terre. Comptez 21 € pour un champagne brut et 25 € pour un rosé, les cocktails sont à 25 €, les smoothies à 17 €. Toutes les boissons alcoolisées sont servies avec des amuse-gueules : mélange de noix et d’amandes, olives aux petits oignons et noix de pécan. Mention spéciale aux olives parfaitement assaisonnées. Les amuse-gueules sont servis à volonté et accompagnent parfaitement une coupe de Veuve Cliquot Ponsardin.

hyatt1.jpg
Une adresse toujours aussi exceptionnelle qui vaut tout aussi bien à l’heure du thé que pour prendre un verre en terrasse. On dit souvent que l’on reconnaît les bons établissements à la qualité constante de leur service. Celui du Hyatt ne change jamais, il est toujours excellent.

Park Hyatt Vendôme

5 rue de la Paix, Paris 1er

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl