Archive | 2 octobre 2008

Critique : Salon de thé, le bar Vendome du Ritz Carlton Paris.

      ritz3.jpg

Aller au Ritz fait partie de ces grands clichés parisiens. On atterit le matin à Orly, on court voir la Tour Eiffel puis Notre Dame, on mange dans le quartier Saint-germain avant de passer  son après-midi au Louvre, puis on finit au Ritz pour y boire un whisky au bar Hemingway avant de retourner dans sa chambre d’hôtel.
Ce luxe « à la française » n’est pourtant pas réservé aux touristes et les palaces deviennent de plus en plus accessible aux communs des mortels. Finie l’époque où les messieurs en jeans se faisaient refouler à l’entrée, où les femmes arrivaient avec leur sautoir Chanel.  Seul le Ritz à Londres refuse peut-être encore les tenues trop décontractées comme les jeans mais en France cette époque est bien révolue.
Pour autant aller boire un thé au Ritz n’est toujours pas une chose facile et encore moins spontanée. Il  faut réserver une table le jour même par téléphone, sinon inutile de se déplacer. Je dois dire que l’idée de devoir réserver pour prendre un thé m’agace particulièrement. Bientôt, il faudra prévoir trois mois à l’avance l’heure du thé …

        ritz4.jpg

Le cadre. L’entrée du Ritz est toujours aussi impressionnante avec ses portiers qui vous mènent jusqu’au « célèbre » tourniquet. A l’intérieur, la décoration est « chargée ». On se croirait un peu comme dans un magasin Roméo avec leur moquette bleue triple épaisseur terriblement kitch, leurs bouquets surchargés dans la galerie, vague imitation du Georges V avec des fleurs qui gissent de grandes vasques cylindriques en verre.
L’heure du thé se joue au bar Vendome. L’entrée, sur la gauche, donne sur un salon assez sombre qui s’ouvre sur une grande cour ensoleillée. Le temps est magnifique, nous décidons de nous installer en terrasse. La cour rectangulaire est un écrin de tranquilité avec ses chaises et tables protégées par les feuilles des platanes et le doux bruit des fontaines. De tous les palaces parisiens le Ritz peut se vanter d’avoir la plus belle cour intérieure.

ritz2.jpg

La carte. On y trouve des patisseries en tout genre à une quinzaine d’euros, des thés à 9 euros, un chocolat à 10 euros, un cake à 10 euros et des cocktails à 28-30 euros mais il suffit d’observer les gens autour de nous pour s’apercevoir que tout le monde vient pour la même chose : la formule ‘Tea Time » à 39 euros (64 euros si vous rajoutez une coupe de champagne). N’étant pas très inspirés, nous décidons de faire de même.

ritz5.jpg

La formule « Tea Time ».
Au 1er étage : petits sandwiches anglais. Le comcombre/fromage et celui au saumon sont excellents, celui à l’oeuf avec du pain brioche est plus ordinaire, enfin celui avec du pain de sègle et cheddar est décevant.
Au 2ème étage les patisseries : fraisier, verrine de framboise et gateau au chocolat. Ces desserts réalisent un sans faute, en particulier le fraisier qui évite l’écueil de la lourdeur avec une crème patissière divine et onctueuse.
Enfin, au dernier étage les viennoiseries : scones gardés au chaud par un couvercle, madelaine et cake au citron accompagnés de miel, fromage blanc et confiture. Je n’avais pas mangé un miel aussi bon et une madeleine aussi fondante depuis longtemps.
Le tout est accompagné d’un thé, ici un Marco Polo légèrement fruité. Il est assez flotasse mais ratrappé par un chocolat onctueux et jamais écoeurant.

       ritz6.jpg

La présentation est soignée, les couverts réglés au millimètres avec la desserte en argent placée au centre de la table. Le thé est astucieusement gardé au chaud avec une chaussette. C’est terriblement démodé, mais toujours utile. Le service est attentionné, d’un grand professionalisme.

Conclusion. Le Ritz est comme un lingot d’or. Quelles que soient les époques, il ne perd jamais de sa valeur. La formule « Tea Time » est une excellente idée permettant de goûter aux talents du chef patissier tout en ne dépensant pas « trop » d’argent. Enfin la cour intérieure est une véritable bénédiction pour profiter d’un thé au calme durant la belle saison !

Hotel Ritz Carlton, 15 place Vendôme
Bar Vendôme, salon de thé de 16h à 18h30.

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl