Critique : Le Vaudeville, restaurant Flo.

     vaudeville05.jpg
Le Vaudeville a toujours eu la réputation d’être un établissement de qualité, fréquenté par une clientèle aisée et chic. Il y a encore quelques années, le veston et la cravate étaient de rigueur pour les hommes. Aujourd’hui la situation a bien changé, mais le Vaudeville reste toujours fidèle à sa réputation. Racheté par le groupe Flo il est le fleuron de la chaine, probablement le meilleur de leurs restaurants (en même temps ce n’est pas si difficile).
L’été la terrasse ensoleillée est particulièrement agréable face à la Bourse, l’hiver on se réfugie à l’intérieur style Art Nouveau : marbres aux murs et aux plafonds, lampes typiques années 20, banquettes confortables et sol en mosaïque … et au milieu les inévitables pots de fleurs en verre cylindriques pour rajouter une touche de modernité. Nous avons réservé pour 22h. Le Vaudeville a le grand avantage de pouvoir y manger tard. Malgré notre réservation, la table n’était pas prête et nous avons dû attendre une dizaine de minutes dans l’entrée venteuse, bousculés par les gens sortant avec leur verre de vin rouge à la main pour fumer leur cigarette dehors.
Une fois installés, nous n’avons les cartes que cinq minutes plus tard. Cet accueil négligé nous inquiète, on sent qu’on va être déçu. Doit-on rappeler qu’un restaurant doit donner les cartes dès que le client a été installé pour lui éviter de poireauter à table ? Certaines règles de bases sont de plus en plus oubliées. Enfin, par souci de rentabilité les tables sont trop proches et on entend la conversation de son voisin sans l’avoir demandé.

vaudeville01.jpg

Heureusement nous avons une place correcte et la suite prend une tournure plus agréable.
La carte. Deux menus principaux sont proposés, l’un à 24,50 € avec plat/dessert, l’autre à 31,50 € avec entrée/plat/dessert. Enfin à partir de 22h30, la formule « Faim de Nuit » avec entrée/plat est proposée à 21,90 €. A la carte, les viandes et les poissons sont à une vingtaine d’euros. Comptez environ 10 € pour les entrées et un peu plus pour les desserts. Nous nous laissons tenter par une formule plat/dessert et un coeur de rumsteack beurre maitre d’hôtel. Le coeur de rumsteack de la formule est excellent. La sauce bordelaise qui l’accompagne se lie particulièrement bien avec les pommes de terre et la moelle n’est pas mauvaise du tout. Quant au rumsteack beurre maitre d’hôtel il est tendre et les frites maison sont croustillantes .

     vaudeville02.jpg

Le dessert continue sur la même lancée. Le fondant café chocolat est excellent : très vite écoeurant mais délicieux avec le chocolat encore liquide à l’intérieur libéré par un coup de cuillère indélicat. Heureusement, la glace vanille et la crème anglaise qui l’accompagne viennent adoucir la force du chocolat. Enfin, le café gourmand à 9,50 € est correct (mousse au chocolat, macaron etc.).

     vaudeville04.jpg
     vaudeville03.jpg

Le seul reproche qu’on puisse faire à ce repas serait d’avoir été accompagné d’un verre de Côte du Rhône tout à fait quelconque. Mais la qualité des plats fait vite oublier cette petite erreur. Nous y reviendrons ! 

     vaudeville06.jpg
Le Vaudeville, 29 rue Vivienne, face à la Bourse, Paris 2ème.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl