Critique : café Jacquemart André. Après le musée, le réconfort.

jacquemartandre4.jpg

Aujourd’hui la plupart des musées ont leur propre restaurant/café. Citons par exemple le musée d’Arts Primitifs du quai Branly avec son restaurant Les Ombres ou encore le Palais de Tokyo avec son Tokyo Eat. Le musée devient un haut lieu de la branchitude et se paie même la venue des frères Costes comme au Centre Pompidou (Georges) ou au Louvre (Le Café Marly). Il faut dire que la relation des visiteurs avec les musées a bien changé ces dernières années. On ne vient plus au musée uniquement pour voir ses œuvres mais aussi pour se restaurer ou prendre un thé. A se demander si pour certains le musée n’est plus qu’un prétexte pour foncer directement au restaurant (je ne me sens pas concerné …). Nous étions donc partis sur l’idée de voir l’exposition Van Dyck puis de finir au salon de thé du musée Jacquemart André. Mais face à une queue de plus de ¾ d’heure d’attente nous avons rebroussé chemin, et nous sommes directement rabattus sur le café.

jacquemartandre1.jpg

On y accède en franchissant les anciens portes cochers, par la cour principale circulaire, d’inspiration italienne. La salle est impressionnante : dominantes de rouge atténuées par des nuances de velours et de dorures, chaises de théâtre, tapisseries de Bruxelles et plafond peint par Tiepolo. Les beaux jours, une terrasse donnant sur la cour d’honneur permet de profiter des doux rayons de soleil. La formule thé est à 9 € et comporte un thé ainsi qu’une pâtisserie. Le reste de la carte propose des thés à 4,70 €, des boissons chaudes à 5 € environ, et des sodas à 4 €.
Les gâteaux sont à choisir directement en allant devant le chariot à desserts (qui ne se chariote pas, cela dit passant) : tarte aux fruits, tarte au citron meringuée, fondant au chocolat …
Les thés Darjeling et Quatre fruits sont excellents. Les parts de gâteaux sont généreuses. La tarte citron meringuée est sucrée, trop sucrée et la pâte un peu dure, mais l’ensemble tient la route. Le gâteau au chocolat est quant à lui une merveille. Jamais écoeurant, une mousse au chocolat délicatement posée sur une couche de praliné croustillante, fondante dans la bouche.

jacquemartandre3.jpg
Le service est irréprochable dans un cadre magnifique. Par contre par pitié, fermez la porte qui mène sur la terrasse ! Des anniversaires pour des enfants y sont organisés …Enfin ne manquez pas de passer par la boutique avant de sortir du musée. Les objets vendus sont de très bon goût, et on y trouve tout un tas de cadeaux qui pourront plaire aux enfants comme des livres pliables qui se déroulent en les ouvrant ou encore des maquettes en papier.

jacquemartandre2.jpg

Remarque : Le café propose des salades à 17 euros de 12 à 15h et une formule à 16,50 € (quiche avec salade + dessert). Le dimanche, le brunch à 26 euros est particulièrement couru.

Café Jacquemart André, 158 boulevard Haussmann, Paris 8eme
Salon de thé de 15h à 17h30.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Une réponse à “Critique : café Jacquemart André. Après le musée, le réconfort.”

  1. Domi
    27 juillet 2009 à 15:12 #

    Endroit effectivement charmant. Il est impossible de réserver donc mieux vaut se présenter de bonne heure (dés l’ouverture) pour avoir une place en terrasse.
    J’y suis allée plusieurs fois et côté cuisine, je trouvais celà sympa : les quiches étaient trés bonnes, les desserts également. A l’intérieur, le lieu est un peu bruyant et certains jours les serveuses sont débordées.
    Aujourd’hui, nous y sommes allés à 4 ; avons déjeuné sur la terrasse…..un orage brutal a quelque peu perturbé les tables les plus à l’extérieur qu’il a fallu reculer…nous étions donc un peu serré….le va et vient des serveurs cognant ma chaise a chaque passage était légèrement agaçant.
    La cuisine était en travaux, donc privés de quiche mais on nous proposait des « grandes assiettes » chacune constituée de plusieurs mets : bof ! il faudrait déjà supprimer l’adjectif « grande »…..donner un peu plus de gouts au contenu….les gateaux étaient délicieux mais la tarte au citron est toujours beaucoup trop sucrée…..nous avions pris 4 cafés et une bouteille de badoit….total : 102,60 euros….pour ce déjeuner,la facture est elle beaucoup trop salée ! à croire que nous participons à la réfection des cuisines…..dommage !

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl