Archive | 23 décembre 2008

Fetes des Lumières 2008 à Lyon, une vraie réussite.

fetedeslumieres8.jpg
Du 5 au 8 décembre 2008, Lyon s’est métamorphosée en arborant ses plus belles couleurs lors de la Fête des Lumières. Plus de 4 millions de personnes ont pu profiter des éclairages et autres mises en scène sublimant le temps d’un week-end les édifices de la ville. Durant cet événement, le plus important de l’année, les commerçants et hôteliers se sont prêtés au jeu, accueillant à bras ouverts les nombreux touristes venus pour l’occasion. La ville toute entière était en effervescence. Malgré tous ces efforts, certains points sont encore à revoir. Ainsi, voyait-on le métro fermé vendredi soir à minuit, larguant sans aucun scrupule les pauvres touristes égarés. Parlons également des vendeurs à la sauvette place Bellecour et sur le bord de la Saône vendant leurs crêpes à 4 euros (même à Paris elles sont moins chères) ou des vins chauds imbuvables, sans oublier des bars qui ferment à minuit (Le Royal) ou qui sont incapables de vous servir une boisson chaude (le café Américain)  … De l’autre côté de la ville, dans le Vieux Lyon, un véritable embouteillage humain empêchait d’avancer d’un moindre centimètre. Il nous a fallu trois quarts d’heure pour rejoindre la gare Saint-Paul en partant de la cathédrale Saint-Jean.

Plutôt que de grands discours, voici un petit tour d’horizon des différentes animations, photos à l’appui :

Place des Terreaux :
Le spectacle le plus réussi de la soirée sur le thème de l’enfance et des contes de fées.
Un mélange de poésie, de magie et de rêve sublimé par une bande son drôle et originale. Un conte de Noël onirique avec des nounous, des trains et tout un tas d’autres jouets.
Le tout projeté sur l’hôtel de ville et le musée des beaux-arts. Tour à tour le musée devenait casino comme à Las Vegas puis palais espagnol aux couleurs ocres. Une vraie réussite, émouvante et pleine de tendresse. Chapeau bas.
fetedeslumieres5.jpg

fetedeslumieres6.jpg

Fontaine Beaux Arts :
Idée là aussi très originale. Ou comment transformer une banale fontaine en une attraction amusante. Des poissons tenus par un immense cerceau accroché à une grue, changeaient de couleurs. On aurait dit des piranhas qui se faisaient électrocuter tour à tour par la lumière des stroboscopes. Une vraie réussite. fetedeslumieres2.jpg

fetedeslumieres3.jpg

Théâtre des Célestins :

Sur la façade étaient projetées des diapos qui retraçaient l’évolution du théâtre de ses origines à nos jours : le théâtre antique, les pièces de Molière en passant par Guignol ou encore les comédies musicales de Broadway …fetedeslumieres1.jpg

Vieux Lyon :

Gare Saint-Paul :

L’attraction s’appelait « Train d’enfer ». Pourtant pas de quoi casser trois pattes à un canard. Les fenêtres de la gare s’illuminaient et changeaient de couleurs avec des textes qui défilaient sur la façade.

fetedeslumieres7.jpg

Cathédrale Saint-Jean :

Des diapos très colorées animaient la façade de l’austère cathédrale. Cela m’a rappelé la fête des lumières à Chartres où la cathédrale est éclairée de la même façon. fetedeslumieres4.jpg
Parc de la tete d’or :
Je n’y suis pas allé, mais il paraît que la forêt de lumières avec ses lampions accrochés dans les arbres, et les animations lumineuses au niveau des grilles d’entrées du parc étaient très réussies.

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl