Critique : BIA, Breakfast In America, rue Malher et rue des Ecoles. Une bonne surprise.

bia3.jpg

« Aujourd’hui c’était trop cool, j’ai mangé dans un restaurant américain !!! » . Non je ne suis pas en train de vous raconter à demi-mots ma dernière sortie au Macdo. Bien au contraire, j’ai découvert Breakfast In America, BIA pour les intimes.Tenu par un américain pur jus, BIA est une pure merveille où l’on s’immerge le temps d’un repas dans l’atmosphère US. On se croirait perdu au fin fond de l’Amérique, quelque part sur le bord de la 66. Banquettes en skaï, tables en formica aux contours métalliques, tabourets et tables hautes au centre de la salle, comptoir où viennent s’accouder les habitués dégustant leurs pancakes au sirop d’érable. Le tout sur fond de musique californienne. Il ne manque plus que Brian qui annonce à Jennifer que tout est fini entre eux pour compléter le tableau, comme dans certaines séries américaines à deux balles.

bia2.jpg

Avant de prendre votre commande, les serveuses adorables vous adressent un « are you ready ? ». D’habitude ce genre de « familiarités » m’inquiète, on sent le concept marketing venir à trois kilomètres. Mais la phrase ayant été lancée avec un tel naturel, on se dit qu’après tout, elle était sincère. Le voyage peut commencer.Nous sommes assis sur les tabourets, d’ici nous dominons la salle, toute petite. Nous sommes séparés de nos voisins par des pots de ketchup, mayonnaise et moutarde ainsi que par un toaster « vintage ». La carte est alléchante. Que des spécialités américaines dont une formule midi très intéressante qui ne fonctionne qu’en semaine à 7,95 € pour les étudiants avec un burger, coca et café … et à 9,95 € pour les autres.

bia1.jpg
Le coca (3,5 €) est servi directement à la bouteille avec une paille, cela me rappelle la buvette du Luco. Nous commandons un classic burger (8,50 €) et un cheeseburger (8,95 €) (vous l’aurez compris, nous sommes venus un samedi). Les burgers arrivent. La viande est saignante comme je l’aime, les oignons et tomates très frais, le pain moelleux. Malheureusement les frites sont un peu trop cuites.

bia4.jpg
En dessert nous prenons deux milkshakes, chocolat et fraise. Ils sont faits « en live » devant nos yeux ébahis. 4 boules de glaces généreuses passent au mixeur avec le lait. Le résultat est sensationnel : un milkshake crémeux et onctueux. Pour 4,95 € c’est divin. Nous n’avons pas pris de leur « jus de chaussette ». Non ce n’est pas une vacherie de ma part pour désigner leur café, c’est eux-même qui l’appellent ainsi.

Le repas est déjà fini. L’escale fut dépaysante. Le lieu ne manque pas de charme, et si la plupart des clients sont des américains ce n’est après tout pas pour rien. Les prix sont tout à fait raisonnables, en particulier en semaine à midi. Dommage que la salle soit si petite et qu’il y ait toujours autant de queue de 12 à 15h ! Venez tôt !

BIA, 4 rue Malher, Station Saint-Paul, Paris 4ème
Autre BIA rue des Ecoles, Paris 5ème.


Article rédigé sur Breakfast in america des Supertramp. Cliché quand tu nous tiens …

Image de prévisualisation YouTube

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Une réponse à “Critique : BIA, Breakfast In America, rue Malher et rue des Ecoles. Une bonne surprise.”

  1. Ludovic Lombardo
    21 juin 2009 à 20:40 #

    Moi qui suis fan des hamburgers,

    Merci pour l’information, ça donne franchement envie !!!

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl