Critique : Salon de thé Au fidèle Berger, Vichy.

 aufideleberger1.jpg

Voici un salon de thé comme on n’en fait plus, fréquenté par toute la bourgeoisie vichyssoise. Manteaux de vison et sautoirs pour mesdames, chandails et cravates pour ces monsieurs, le temple du bavardage n’accueille pas une clientèle très jeune. Même le nom du salon de thé « au fidèle berger » a un côté « vieille France ». Le lieu s’accorde d’ailleurs parfaitement à cette ambiance un brin désuète mais si agréable : lustres au plafond, papier peint années 50 imitant de fausses pierres précieuses collées au mur, moquette rouge et sièges confortables. Mon dieu, ce que c’est chic ! Seul ombre au tableau : une musique de supermarché qui vient tout gâcher. Pourquoi ne pas mettre en fond une radio classique ou un cd de Chopin ?

La carte des thés est d’une incroyable richesse, signée la Compagnie Coloniale. Le thé de Noël est fantastique, tout comme le Jasmin avec de vrais morceaux de fleurs à l’intérieur. Le thé cannelle est tout aussi bon, parfumé et fort en bouche. Les filtres sont bien pensés, une fois utilisés un système permet de les garder à l’horizontal et de récupérer les quelques gouttes qui s’en échappent. De l’eau chaude mise à part permet de resservir. Comptez ainsi 3 tasses pour 3,5 € seulement.

aufideleberger2.jpg
Les desserts. Pas de carte, il faut se déplacer à l’entrée du salon de thé et montrer celui de son choix. Ils sont entre 2,5 et 2,9 €. Le Bourbon est un vrai délice avec ses éclats de noisettes et son enrobage de chocolat. Les autres gâteaux ont l’air tout aussi bons.

Une excellente adresse où il faut venir tôt (avant 16h), les tables étant vite prises d’assaut. Possibilité d’acheter tous les thés de la carte en vrac ou en boites métalliques.

Au fidèle Berger, 24 rue du Président Wilson, Vichy

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl