Critique : Le Windsor, Lille, j’aurais aimé critiquer ses cocktails …

windsor1.jpg

Les bars branchés souffrent généralement de deux maux : le premier consiste à tout miser dans la déco en faisant appel à la troupe Garcia & co et en négligeant ostensiblement la qualité des cocktails. Le deuxième, en n’accueillant qu’une clientèle qui vous dit comme dans un livre ouvert, « on n’a pas élevé les cochons ensemble ».

D’autres comme Le Windsor, bar de l’hôtel Grand Hôtel Bellevue, sont atteints d’un mal bien plus chronique dans la restauration : le service déplorable. Ce n’est même plus un virus, c’est une épidémie. Personne n’est épargné, toutes les villes y passent, et Lille ne déroge malheureusement pas à la règle.

               windsor2.jpg
Pourtant tout avait bien commencé. En entrant nous nous installons au centre de la salle. La déco est vraiment originale : un bosquet au centre sur lequel sont accrochés des rideaux de fils, un arrosoir perché au plafond qui déverse son eau dans une vasque et quelques arbres tropicaux. La déco créée une atmosphère onirique, presque fantasmagorique. Les canapés confortables rajoutent un côté convivial et cosy à cette ambiance surannée.Comme dans tout ces bars, on retrouve les inévitables télés écran plasma et une musique lounge assourdissante. On se croirait au Buddha Bar à Paris (ce n’est pas un compliment). Nous sommes vraiment désolés, nous devons être des originaux, mais nous venons dans un bar pour discuter, pas pour écouter de la musique de supérette branchouille.

windsor3.jpg
La carte arrive. C’est le combat de nègres. Il faut sortir sa lampe de poche pour décrypter la carte. Ca a sûrement son charme quand on fait de l’archéologie mais pas dans un bar. Les cocktails classiques sont à 10€, les créations à 12€ et à 20€ pour 2 personnes. Les cocktails des clients à côté sont immenses, ils ne doivent pas être bien alcoolisés.

La phase d’attente. C’est le genre de moment où on espère secrètement que c’est une caméra caché. Dix minutes, puis quinze, puis vingt. Peut-être joue-t-on à cache-cache avec ce serveur qui amène les cocktails à d’autres clients un par un, fait des allers retour incessants, puis repasse pour amener les amuses-gueules tout en continuant à nous snober ? Puis le coup de grâce arrive, il se met à servir un couple arrivé après nous. Les plaisanteries les meilleures sont les plus courtes.

Excédés, vingt-cinq minutes plus tard nous partons.

Je n’aurai donc pas eu le privilège que dire, l’honneur de goûter à leurs cocktails. La prochaine fois nous amènerons un Scrabble et une lampe torche pour patienter au chaud avant de repartir dans un bar qui voudra bien nous servir.

Le Windsor, 5 rue Jean Roisin, Lille

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Une réponse à “Critique : Le Windsor, Lille, j’aurais aimé critiquer ses cocktails …”

  1. Cécile Gouet
    13 juin 2009 à 12:20 #

    Bonjour !

    Je me permets de commenter votre article :)
    Je suis allée plusieurs fois dans ce bar et je le recommanderais sans hésitation.
    Je rectifie sur les cocktails. Ils sont énormes éffectivement et trés chargés en alcool ! On en prend un pas deux.
    La déco est soignée, les serveurs agréables et, c’est là ou je ne comprends pas, trés rapides ! Une table de 6 est servie en monstrueux cocktails en 10 minutes maximum. Nous pouvons demander sans limitation leur assiettes de chips/fromage.
    Je vous rejoins néanmoins sur un point, passer 21h la musique devient un peu forte et effectivement la carte doit être déchiffrée.
    Trés bon blog, continuez comme ca !

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl