Archive | 16 juin 2009

Pub Saint-Germain : une petite faim en pleine nuit.

pub.jpg

J’ai toujours considéré que Paris ne s’appréciait à sa juste valeur qu’une fois la nuit tombée. Je dirais même, lorsqu’une certaine langueur s’est emparée de la ville, que les touristes sont allés rejoindre leurs hôtels, que les cadres sont sortis du boulot et que les magasins ont tiré leur rideau. Ces instants se savourent parce qu’ils sont magiques. Quel bonheur de errer dans les rues de Saint-Germain ou de longer les bords de Seine pour se retrouver sur la Passerelle Solférino à 3 ou 4h du matin, sans âme qui vive. Pourtant, quelle bien belle illusion ! Les noctambules ne sont jamais très loin. Dans les bars, dans les rues, aux bornes de taxis s’efforçant de ne pas perdre patience … Revenons à des choses plus terre-à-terre. Que vous sortiez de boite, ou que vous ayez comme nous fait une grande balade nocturne en velib sous la brume parisienne, ne vous êtes vous jamais dit « il est 4h du mat, mon dieu ce que j’ai faim » ! Malheureusement, les choses ne sont pas aussi simples à cette heure-ci. Commence alors un long remue-méninges pour trouver un endroit qui peut bien être ouvert à une heure si tardive. L’hippopotamus ? quelle triste fin de soirée ! un kebab à Saint-Michel ? dommage ils ont déjà fermé boutique. Un hamburger/frites au pub Saint-Germain ? Courons-y !

Le Pub Saint-Germain a toujours été un repère à noctambules. On croirait que Paris est assiégée et que les seuls survivants se sont réunis dans ce pub, sereins. On est ici dans un monde décalé, hors du temps.
Il est 4h du matin, le lieu est plein à craquer. La salle du dessous et le 1er étage sont même encore ouverts. La musique est toujours aussi branchée, tout comme la clientèle. Nous sommes 4, nous nous installons sur des banquettes au fond de la salle du bas et commandons 4 hamburgers, coca.


Les hamburgers.
Ils arrivent rapidement. A cette heure-là, j’aurais été moins regardant sur la rapidité du service et pourtant il fut efficace. La viande est généreuse, de bonne qualité et elle est bien cuite. Le pain est épais, moelleux, bien brioché. Les frites servies dans du papier journal sont croustillantes et chaudes. Bien sûr manger en pleine nuit a un prix. Et de 18€ pour l’hamburger. Mais pourquoi se plaindre ? Le plat était bon, le service rapide et l’ambiance excellente !

Pub Saint Germain, 17 rue de l’Ancienne-Comédie, Paris 6ème

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl