Critique : Musée de la Vie Romantique, un havre de paix, musée gratuit.

romantique2.jpg
La dernière tendance parisienne pour attirer les gens dans les musées ? Installer une cafétaria avec une belle terrasse au soleil voyons ! Prenez le musée Rodin et son paisible jardin ou encore le musée Jacquemart-André et son très chic salon de thé sans oublier le restaurant les Ombres du Musée du Quai Branly … la cafét de musée est devenue tendance.
Dans le même esprit, le musée de la vie romantique a suivi le pas et offre aujourd’hui un agréable jardinet avec quelques tables entre ombre et soleil.

L’entrée du musée est discrète, il faut traverser un couloir étroit avant d’arriver au « check point » tenu par un homme très gentil qui vous guide et vous montre l’accès du musée et de la buvette. Il est midi pile, nous la jouons stratégique en allant d’abord déjeuner. Les meilleures places au soleil sont déjà prises mais il reste encore une ou deux places mi-ombre mi-soleil. Il faut se servir soi-même à l’intérieur d’une belle véranda en fer forgé peinte en vert foncé. Plusieurs formules sont proposées : tarte (ou cake salé)  + mesclun à 11€, tarte (ou cake salé) + salade cuisinée à 12€, 16 € si vous rajoutez une tarte sucrée en guise de dessert.
Si vous n’avez pas très faim, vous pouvez toujours vous rabattre sur la formule « heure du thé » comprenant un thé et une pâtisserie (10 €), quelque soit l’heure de la journée.

romantique1.jpg

Verdict. La salade aux lentilles et la tarte aux poireaux sont correctes, mais on regrettera le service en plastique : des verres en passant par les couverts et les assiettes.
Quant au reste, la citronnade (3 €) est trop acide, la tarte rhubarbe l’est tout autant et la salade mesclun et fruits secs lie l’amertume avec l’acidité. Décidément, un repas que l’on pourrait qualifier de très « détartrant ».

Pour terminer, nous avons voulu prendre notre café sur l’une des tables où étaient déjà installés des gens en plein soleil, sur le côté gauche du musée. Mais lorsque les places se sont libérées, une autre personne est arrivée pour plier les chaises et ranger les tables avec une rapidité déconcertante tout en nous répondant froidement « ces tables sont réservées pour les membres du musée ». Autrement dit, ces messieurs se gardent les meilleures tables au soleil, et le « peuple » est relégué à l’ombre dans le potager. C’est toujours agréable …
Sur ce, nous avons finalement visité le musée. Soyons franc, il n’y a pas grand chose à voir et le musée est un prétexte pour venir déjeuner dans le jardin. La maison a du charme et ressemble un peu à l’une de ces villas cannoises avec ses volets vert pomme. Si vous êtes dans le quartier, n’hésitez pas à venir boire un verre et jeter un coup d’oeil au musée gratuit.

Musée de la vie romantique, 16 rue Chaptal, Paris 9ème
(venir à 12h pour être sûr d’avoir une place)

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl