Critique : Café de l’Esplanade, Costes, m’as-tu-vu ?

esplanade1.jpg

Le quartier des Invalides attire chaque jour de nombreux touristes. Pourtant, il est difficile de trouver un endroit agréable où boire un verre avant de repartir vers d’autres pélegrinations parisiennes. On peut toujours se rabattre sur l’Esplanade, situé en face des Invalides. Comme le dit le proverbe, faute de grives on mange du merle.
Appartenant aux frères Costes, la déco est comme toujours savamment réfléchie. Boulets accrochés aux lustres et culs de canons érigés comme des colonnes supportant la salle voûtée. Le plafond est peint couleur orange doré, la moquette est épaisse et les fauteuils sont confortables. Une signature Garcia comme vous auriez pu sûrement vous en douter.
Comme toujours, nous retrouvons nos chères serveuses modeuses mais pour une fois pas trop désinvoltes. L’une porte un sac capitonné imitation Chanel en guise de pochette pour mettre les billets de 500 € de ses clients enrichis. Encore une « catwalker » qui prend les couloirs du restaurant pour un podium de défilé.

esplanade3.jpg

La clientèle est égale à elle même : snob et terriblement nombriliste. Quelques touristes égarés et des seniors imperturbables ne se laissent pas dérouter pour autant. A côté de nous, des filles indiennes avec leur Blackberry et leur téléphone Vertu. Le Blackberry pour les affaires professionnelles et pour pouvoir actualiser leur profil Facebook et s’inscrire au groupe « je suis une pouffe et je le reste ». Et le vertu pour le côté nouveau riche avec la coque en cuir et la façade plaquée or. Celui-ci n’était pas serti de diamants 24 carats, mais il n’en faisait pas moins mastoc. Pour information, ce genre de bestiole coûte dans les 1000 €.

esplanade2.jpg
La carte. Toujours aussi chère. Coca à 6 €, café frappé à 6 € et kir à 8 €. Le café frappé est réussi, le kir que nous avions demandé avec peu de cassis contient évidemment beaucoup de cassis. Quelques amandes viennent accompagner les boissons pour vous couper la faim et vous faire passer l’envie de déjeuner ici. Remarque vu les prix, vous pouvez les remercier.

Le café de l’esplanade, 52 rue Fabert, Paris 7ème

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl