Critique : Hôtel de l’Abbaye, véranda et cour intimistes. 6ème, rue Cassette.

abbaye2.jpg

Les bars d’hôtels représentent une certaine idée du luxe. Une façon de caresser les étoiles de la richesse et du confort tout en restant abordables. L’espace d’un instant, on se confond aux autres clients de l’hôtel. On cache à peine son envie d’indiquer sur l’addition un faux numéro de chambre, puis de repartir l’air goguenard comme si de rien n’était. L’atmosphère qui règne dans ce genre d’endroit est assez fascinante. Immense lieu de passage, on y voit les hommes d’affaires donner leurs rendez-vous, les voyageurs transiter et consultant frénétiquement leurs guides de voyage. Le bar d’hôtel est un lieu de vie « temporaire », une sorte de zone tampon. Le service y est souvent plus soigné qu’ailleurs et on se prélasse dans les longs et confortables canapés, bercé par l’atmosphère feutrée et surannée qu’on est venu y chercher.

abbaye3.jpg
Lors de mes pérégrinations « cybernétiques » j’avais repéré l’hôtel de l’Abbaye sur Cityvox. Son bar et sa véranda avaient alors retenu mon attention.
Situé rue Cassette, à deux pas de Saint-Sulpice, il faut oser franchir la cour d’honneur puis entrer dans l’hôtel. La déco est cosy : les fauteuils sont confortables, les moquettes moelleuses et les tapisseries de bon goût. Nous nous installons dans la belle véranda aux armatures peintes en vert foncé. L’hôtel dispose également d’une charmante petite cour fleurie de géraniums. A l’heure du thé, les mamies se réunissent pour parler voyages et aventures autour d’une tasse de thé. Le soir venu, les couples british d’un certain âge se retrouvent autour d’un verre de vin rouge.

abbaye1.jpg
La carte propose une petite sélection de thés à 5 €, des verres de vin à 7 ou 8 €, des sodas à 4,5 € (25cl), un lait fraise à 2,50 € (pas cher !) et des sandwiches entre 6 et 8 €. Mais ô sacrilège, l’hôtel ne propose aucun gâteau, aucune tarte, aucune pâtisserie !!! Seul des sablés ou des macarons amers (7 €) pour oublier l’impardonnable. Quel salon de thé digne de ce nom aurait commis pareil offense à ses clients ?
Nous nous consolons avec un thé et un chocolat vraiment excellent. Le service est attentif, le maître d’hôtel très aimable, formé à la vieille école. Les boissons
sont servies sur un plateau en argent. Vous pouvez également vous laisser tenter par un de leurs cocktails excellents, ils sont bien dosés et ne manquent pas d’alcool.

L’hôtel de l’Abbaye est une adresse en or, que l’on recommandera tout aussi bien pour ses rendez-vous d’affaires que pour des rencontres romantiques.
Si l’hôtel proposait des pâtisseries à l’heure du thé, ce serait parfait !

L’hôtel de l’abbaye, 10 rue Cassette, Paris 6ème

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl