Critique : Au bon Saint-Pourçain, rue Servandoni. Resto pour touristes américains.

stpourcain4.jpg

Le restaurant « Au bon Saint-Pourçain » fait partie de ces adresses typiquement recherchées par une certaine clientèle américaine qui croit s’approprier le charme de notre cuisine, dans un restaurant qui n’est en réalité qu’un infâme attrape-nigaud. Faites porter le béret et la baguette au patron, les tâches de pinard sur son tablier, l’odeur de saucisson qui ronge les murs et vous obtiendrez le « so french restaurant ».

Installé à deux pas de Saint-Suplice, dans l’une des rues les plus croquignolettes de Paris, le restaurant a un charme indiscutable. A l’intérieur, déco typique de bistrot et ambiance familiale, plats écrits à la craie sur l’ardoise, nappes à carreaux et tout le tralala. Seulement dans l’assiette, ce n’est pas la panacée. Sans parler des prix horriblement chers.12 € l’entrée, 22 € le plat, 12 € le dessert !

stpourcain1.jpg
Les plats. En entrée, la timbale de légumes propose ses aubergines, poivrons et tomates revenus dans l’huile d’olive. Le plat est réussi.On ne peut pas en dire autant des crevettes roses noyées sous une montagne de mayonnaise et dignes d’un plat de cantine.
Continuons avec les plats principaux. Le cassoulet émoustillera peut-être les touristes étrangers, mais alors quand vous avez des origines gersoises, vous ne pouvez vous empêcher de pouffer de rire face à une telle mascarade. Les flageolets sont secs et le reste du cassoulet baigne dans l’eau.

stpourcain2.jpg

La tête de veau est quant à elle correcte, mais rien de transcendental. Enfin le poulet aux champignons et son gratin sont honnêtes, mais un peu passe-partout. Terminons par les desserts. la crème caramel vient directement du camion réfrigéré du distributeur Métro : ce n’est pas mauvais mais la crème est froide.

stpourcain3.jpg
La conclusion est simple : c’est beaucoup trop cher pour ce qu’est, avec une présentation des plus rustiques. Rajoutez à cela, un patron exécrable qui dicte sa loi sur son petit monde. Si vous êtes dans ses petits papiers il pourra venir taper la discute avec vous quelques minutes, mais si vous n’êtes pas content rappelez-vous que la porte n’est jamais très loin. Finalement, c’est un peu le shérif dans son saloon.

Au niveau de la cuisine, la qualité des plats est comparable à celle du Bouillon Chartier (rue Montmartre), mais les prix sont trois fois plus élevés.

Au bon Saint-Pouçain,10 bis rue Servandoni, Paris 6ème
bonne bouteille de vin Saint-Pourçain (19 € la 1/2)

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

2 Réponses à “Critique : Au bon Saint-Pourçain, rue Servandoni. Resto pour touristes américains.”

  1. Jamin Eliza
    16 juin 2011 à 22:40 #

    C´est vrai !
    Et le patron du Saint Pourcain est bien antipathique ! L´accueil était franchement réfrigérant. Le Bon Saint Pourcain gagnerait à changer de patron.

    J´y suis allée une fois et n´y retournerai plus.. Dommage!

    En revanche la Rue SERVANDONI n´est pas « croquignolette » mais simplement très belle, ses facades, ses porches 18e, ses Lanternes à lumière dorée. Cela nous réconcilie avec le vieux Paris que tout le monde aime, mystérieux et secret.
    En réalité cette Rue n´est pas très connue sauf des habitants du VIe. L´architecte italien Servandoni a participé à la construction de Saint-Sulpice. La place Saint Sulpice est très agréable aussi, ombragée et « relativement » calme, car les voitures déboulent parfois avec furie !

    C´était ma promenade préférée du temps où j´habitais le coin ! Gardons cette rue à l´abri, le regard des poètes ne la dénature jamais et ils savent apprécier les belles et bonnes choses.

    Et des intellectuels de « haute volée » ont habité la Rue Servandoni, il y a quelques années, maintenant. Souvenez-vous… !

    Bonne soirée à tous, et sans rancune, il faut de tout pour faire un monde, surtout les poètes, la bonne cuisine (!), l´architecture et l´amour.
    Bien à vous,
    Eliza

  2. Anonyme
    23 mai 2012 à 13:30 #

    j

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl