Critique : Triadou Haussmann, une bonne brasserie près des Galeries Lafayette, Saint-Lazare et Madeleine.

triadou2.jpg

Dans certains quartiers, il faut parfois se creuser la tête pour trouver un restaurant qui propose des plats à moins de 25€. De plus en plus souvent, les restaurateurs marchent sur la tête et s’enorgueillissent de cartes prétentieuses aux plats frôlant les 25-30 €. En général, l’éternel saumon aux fines herbes et l’assiette de pâtes ou encore le poulet rôti viennent au chevet des petites bourses démunies, mais il faut bien l’avouer, ce n’est pas très excitant comme repas.

Heureusement, en cherchant bien on trouve encore des brasseries/restos abordables (je n’ai pas dit bon marché). C’est le cas dans le quartier des Grands Magasins, à deux pas du Printemps, de la Gare Saint-Lazare et de la Madeleine : bienvenue au Triadou Haussmann.

triadou1.jpg
Affaire familiale depuis trois générations, le Triadou accueille une clientèle d’habitués qui se mêle aux touristes et gens de passage.Installez-vous au 1er étage, tranquille et plus cosy avec ses fauteuils confortables et ses bois cirés qui donnent une atmosphère feutrée à la pièce.

La carte propose une formule à 21€ (entrée/plat ou plat/dessert) et une formule à 27 € (avec le trio entrée/plat/dessert).
La formule à 21€. En entrée, nous commandons une soupe aux oignons. Elle est simple mais réussie. Elle n’est pas flotte et le fromage est en quantité. Les coeurs de rumsteack saignants qui suivent sont de qualité,avec une sauce au poivre délicieuse et des frites croustillantes. J’aurais cependant préféré un plat un tout petit plus copieux. Enfin le dessert continue sur la même lancée.

triadou3.jpg

Le croustillant chocolat noisette est vraiment réussi,  accompagné d’une crème anglaise et d’une sauce au chocolat chaud qui vient  vous réveiller le palais. Là aussi, les portions pourraient être plus généreuses.Les verres de vin sont un peu chers, mais le café est correct.

Triadou Haussmann, 80 boulevard Haussmann, Paris 8ème

belle terrasse en été

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

4 Réponses à “Critique : Triadou Haussmann, une bonne brasserie près des Galeries Lafayette, Saint-Lazare et Madeleine.”

  1. voyante
    13 avril 2010 à 12:02 #

    Je veux juste vous dire merci pour les informations que vous avez partagés. Juste continuer à écrire ce genre de poste. Je serai votre lecteur fidèle. Merci encore.

  2. Orru
    1 novembre 2011 à 10:28 #

    Nous étions sur le retour de notre séjour à Paris lorsque nous avons décidé de prendre un repas. La carte de cet « établissement » (le nom restaurant n’est vraiment pas indiqué) semblait répondre à nos envies. Nous décidons de commander une côte de boeuf grillée + sauce poivre + frites pour mon épouse et un cassoulet « maison » pour moi. Quelle surprise de voir arriver nos assiettes. La côte de boeuf arrive carbonisée, les frites ont sans doute été récupérées et recuites, mais alors la sauce au poivre ressemble à une espèce de sauce brune avec quelques grains de poivre (du jamais vu !). Le summum : le cassoulet maison: haricots de petite taille, sauce tomate non mijotée et acide, la viande archi-sèche avec goût douteux (une cuisse de poulet qu’il est de tradition de trouver dans un cassoulet, un confit sans goût et pour terminer une espèce de pièce de viande impossible à reconnaitre,…). Bref, cette « cuisine » ne mérite en aucun cas son nom. J’ai aimé Paris mais cet épisode fais tache.

  3. Romain
    8 octobre 2012 à 23:26 #

    Je ne sais pas de quand datent les commentaires… mais ils ont besoin d’une remise à jour ! Soirée entre 3 amis. 1 apéritif chacun, puis 1 menu à 23 euros pour l’un, 2 plats pour les 2 autres. Le bilan est mauvais mauvais. Le verre de fin est servi très froid, tout juste sorti du frigidaire. Les bières sont chères (10 euros le bock de 50cl, de qui se moque t-on ?!). La nourriture est insipide, digne de la cantine que nous n’aimions pas fréquenter tout petit. Jetez dans un bol de la salade iceberg sous vide, du maïs doux en boite, une demi tomate gorgée d’eau, 1 demi oeuf de caille (sans rire), le tout assaisonné d’une vinaigrette à la moutarde grassouillette, vous obtenez la  »salade Saint lazare » de la maison. Mmmmmmm, ce n’est pas bon du tout. Sortez de son emballage sous vide de la truite fumée, sans même prendre le soin de séparer les tranches, faites griller 2 toast coupés en deux, et vous détenez votre saumon fumé en entrée. Temps d’attente (au moins 40 minutes) pour un pavé de saumon et des haricots décongelés. On s’en tire pour 78 euros à trois. Et pour couronner le tout, le patron a la bonne idée de vous faire passer une fiche d’évaluation à remplir en fin de repas. On ne se gargarisera pas de compliments. On mange mieux chez soi, Adieu ! Et une serveuse qui se démène pour tenter de satisfaire des clients qui tirent la tronche. Merci à elle !

  4. Anonyme
    15 avril 2013 à 14:50 #

    HORRIBLE BRASSERIE ABSOLUMENT HONTEUX
    SEVEURS NULS SNOBS ET MAUVAISES HUMEUR

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl