Critique : Le voltigeur, l’éloge du formica.

voltigeur3.jpg

Le Voltigeur est le café « je-m’en-foutiste » par excellence, narguant le quartier enfermé dans ses carcans terriblement snobs. Mais l’insolent connait le chemin des écoliers et ce qui leur fait plaisir.Comme ces michokos servis avec le café, ou encore ces cacahuètes entières accompagnant volontiers un monaco ou un panaché. Et histoire de dire qu’ici on s’en fout, les sodas sont servis en bouteille plastique au format 50 cl.

voltigeur1.jpg
Les tables en formica et le service à la cool ne viendront pas noircir le tableau. Tellement déconcertant ce café, et finalement … tellement bien !

voltigeur2.jpg
Le voltigeur, 45 rue des Francs Bourgeois, 75004 Paris

(Au croisement de la rue des hospitalières de Saint-Gervais)
Soda (50cl) 4,20 €, Café 2,40 €

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Une réponse à “Critique : Le voltigeur, l’éloge du formica.”

  1. CR
    6 septembre 2012 à 18:55 #

    bar nul, très bruyant, terrasse polluée, serveurs démodés

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl