Critique : restaurant Ralph’s Lauren, Saint-Germain des Près, l’excellence au service du chic.

ralphs.jpg

 Certains restaurants ne sont destinés qu’à alimenter les conversations des dîners mondains et soirées branchées parisiennes. Mais heureusement d’autres ne servent pas qu’à bavasser, ils sont accessoirement de véritables bonnes adresses, comme le Ralph’s. La campagne publicitaire fut remarquable, extrêmement bien léchée. Certains journaux ont même franchi la frontière déontologique qui sépare leurs articles du véritable encart publicitaire. A peine, si le Ralph’s ne faisait pas partie du carnet du jour du Figaro, rubrique « Naissances ».

Obtenir une table dans le patio tant convoité n’est pas chose aisée. Il faut y aller au courage, essayer, réessayer et encore persister. Le tout est de ne jamais se décourager. L’affaire n’est pourtant pas gagnée tant que vous n’êtes pas installés. Pour obtenir une table dans le patio, il faut se la jouer « upper class », c’est patio non négociable, Darling.

ralphs1.jpg

Et une fois à l’intérieur, le charme opère à une vitesse folle. Le patio très minéral est égayé par une masse végétale faite d’oliviers et de treillis installés sous les ogives des murets.Les lanternes et le sol pavé se chargent du reste en apportant leur charme à l’ambiance tamisée du lieu. Confortablement installés sur les coussins blancs des fauteuils en fer forgé, attablés devant des nappes blanches et pétunias en pot, il n’y a plus qu’à savourer l’instant présent. La réhabilitation de cet hôtel particulier germanopratin est particulièrement réussie. De quoi reléguer La Société des Costes au rang de has been. Sans parler des ring’ Deux magots et Flore, et de la nouvelle terrasse de l’Armani café plus proche de l’enclos à lapins que du dernier endroit tendance de Saint-Germain.

ralphs2.jpg
La carte. Écrite en anglais, c’est une arme à double tranchant. Soit ça fait gargote infâme pour touristes déboulant de leur car, soit c’est le comble du chic pour un restaurant s’annonçant de haute volée gastronomique. Franchouillard adepte du « aïe woude laïke eu botteul of ouateur, plize, fank’iou », le déchiffrage de la carte s’annonce difficile.
Au menu : des burgers de 22 à 27 €, des viandes issues du ranch de Ralph et des fish&chips à des prix laissant échapper des tremolos dans la voix.
Nous laissons porter notre appétit par deux Ralph’s Burger à 27 € accompagnés d’une bouteille de Twin Oak Cabernet à 28 €. Le docile burger se laisse manger sans présenter la moindre résistance. La viande est tendre et épaisse, bien saignante. Le pain est moelleux, les « vegetables » les accompagnant pas mal non plus. Les frites sont croustillantes et servies généreusement.
Quant au vin, ce cabernet américain est une belle découverte qu’il serait dommage d’ignorer.

ralphs3.jpg
Enivrés par les vapeurs éthyliques du Cabernet, nous commandons « négligemment » deux Carrot cake à 12 € l’unité, accompagnés de deux cafés. Le Carrot cake est un « awesome carrot cake ». Le café à 4 € est correct, à la française.

D’une manière générale, le service est efficace et serviable. Hormis la fin de notre repas, où le service de 22h sonnait déjà le glas de notre départ pour accueillir d’autres clients. S’ils avaient pu nous transporter sur les chaises assis, ils l’auraient fait sans aucune gêne. Malgré cette peccadille, le Ralph’s est une démonstration de tout ce que peut faire de mieux Paris : offrir des lieux résolument modernes, chics … et très onéreux.  

Restaurant Ralph’s, 173 Boulevard Saint-Germain, Paris 6ème
Compter 60 € par personne

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

2 Réponses à “Critique : restaurant Ralph’s Lauren, Saint-Germain des Près, l’excellence au service du chic.”

  1. Chrisos
    3 août 2010 à 7:06 #

    L’endroit est très beau certes.
    Mais la cuisine est plutôt quelconque (pour le prix), et le service, jeune et joli, vite débordé, manque d’efficacité!

  2. Jason
    17 août 2010 à 17:23 #

    Ça me tente, même si 12€ pour une tranche de gâteau paraît très limite. Espérons que c’est vraiment awesome alors !

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl