Critique : Jardin du Petit Palais, café au soleil.

jardininterieurdupetitpalais.jpg

Pour parler dans le jargon abscond actuel, le temps est aux lieux « multimodaux ». Les lieux d’échanges deviennent multimodaux, la culture est multimodale, et la sottise … l’est parfois tout autant.
Le domaine de la restauration n’est pas épargné et joue parfois la carte de cette complexité. Les hôtels doivent impérativement avoir leur petit bar branché, le salon de thé doit également proposer une bibliothèque et le musée doit impérativement avoir … son restaurant. Le phénomène n’est pas nouveau, mais il s’est amplifié.

Exit la cafet’ du musée, on n’est pas ici pour fluncher, mais pour snacker chic.
Les exemples sont légions : le Saut du Loup au Arts Décoratifs, les Ombres au Quai Branly, le Mini-palais au Grand Palais, le George au Centre Pompidou … sans oublier le Jardin du Petit Palais installé comme son nom l’indique, dans le Petit Palais.
Joyau de l’architecture du XIXème siècle, le Petit Palais a longtemps été délaissé par les parisiens. Il faut dire qu’avant sa fermeture pour rénovation, le Musée n’était guère attirant. Pour climatiser l’espace et préserver ses œuvres, le musée s’enlaidit de stores et de faux plafonds filtrant la lumière et anéantissant la splendeur de cet édifice.
Mais après d’importants travaux de rénovation, le Musée a enfin retrouvé sa beauté d’antan : verrières et baies vitrées, péristyle ouvert et bain de lumière envahissant ce bâtiment conçu par l’architecte Charles Guirault.
Depuis 2006, le musée propose de se restaurer dans son nouveau café installé sous les arcades de la cour intérieure. L’atmosphère est paisible, face au bassin d’eau aménagé autour de palmiers et autres arbres exotiques.
La terrasse étant exposée plein soleil, les places sont vite prises d’assaut. Si bien que certains s’installent sur les marches même si les pancartes l’interdisent en théorie.
Il faut se servir soi-même à l’intérieur mais les prix sont corrects. Les plateaux et couverts ont un design soigné, très épuré et géométrique.
Assurément un endroit idéal pour prendre le petit-déjeuner ou un « goûter », un livre à la main et les lunettes de soleil à proximité.

La carte : extraits.
Sandwiches 4-6 € et club Sandwich 12 €
Salades 8 €, Tartare 10,60 €
Desserts (cheese cake, riz au lait, crumble, fontainebleau, brownie …) 4 €
Café 2,50 €, Thé 3,5 €, Sodas 3 €

Jardin du Petit Palais, 5 Avenue Dutuit, Paris 8ème
de 10h à 17h, accès au café gratuit

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Une réponse à “Critique : Jardin du Petit Palais, café au soleil.”

  1. tableaux
    20 août 2010 à 15:51 #

    Je suis totalement d’accord avec vous !

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl