Archive | 25 août 2010

Critique : Café Restaurant Atmosphère, canal Saint-Martin : l’adresse rêvée.

atmosphre1.jpg

« Atmosphère, atmosphère, est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? » claironnait Arletty en 1938 dans le célèbre film Hôtel du Nord. Aujourd’hui, c’est un café/restaurant qui reprend un extrait de cette fameuse réplique pour accueillir ses clients au bord du Canal Saint-Martin. Le soir, le canal est envahi par la jeunesse venue « pique-nicoler ». L’ambiance est festive et les cafés sont parfaits pour profiter de cette « atmosphère » si joyeuse.

atmosphre2.jpg
Ce soir là, nous avions deux jeunes anglais style Charlie Winston, néo-bohémiens, guitares à la main qui chantaient talentueusement du folk. Ce n’était pas un groupe payé par le restaurateur, juste des clients parmi tant d’autres qui chantaient doucement comme s’ils se parlaient entre eux.

L’instant était hors du commun, même s’il nous plongeait plus ou moins volontairement dans une ambiance surannée un brin « clichée ». Mais les clichés ont parfois du bon !

atmosphre3.jpg
La carte. Sodas à 4 €, café à 1,8 €, verre de sauvignon à 4 €. Les prix sont raisonnables. Subjugués par les lieux et titillés par notre gourmandise, nous n’avons pas résisté au feuilleté pommes cannelle façon Malika, la patronne du bar, à 6,5 €. Le dessert est généreux et s’accompagne sans rechigner d’un bon verre de blanc. Et en plus, le service est efficace et l’accueil charmant.

Atmosphère, 49 rue Lucien Sampaix, Paris 10ème

Air France : plateaux repas, petit-déjeuner et dîner.

Les vacances riment souvent avec transport. Transport avec avion, et avion parfois avec Air France. Mais la compagnie française résonne depuis quelques temps avec plateaux repas low cost. Un comble pour un transporteur qui a toujours voulu garder une certaine image « haut de gamme » !

En juin, je me suis accordé quelques jours de vacances à Cannes, et voilà comment AF traite ses voyageurs.

Vol AF 6206, Départ 9h30 Paris Orly --> Nice

airfrance1.jpg
Le soleil vient de se lever, c’est l’ami du petit-déjeuner qui a du faire la bringue toute la soirée et qui se lève la gueule enfarinée avec un breakfast neurasthénique. Croissant à la texture plastique, thé qui n’infusera probablement jamais. Hum … heureusement que l’issue de secours de l’avion est verrouillée.

Vol AF 6241, Départ 21h05 Nice --> Paris Orly

airfrance2.jpg
Près de 3/4 d’heure de retard à cause d’une grève du zèle de ces messieurs contrôleurs aériens. Heureusement, un bon diner nous attend à bord de l’avion :
fini le vieux sandwich au goût de carton, désormais place au gâteau sec et boisson fraîche en guise de dîner.

Air France chercherait-elle à nous mettre à la diète ? ou chercherait-elle à nous faire payer ses beaux plateaux repas signés Starck qu’elle distribue sur les vols moyens-courriers ?

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl