Archive | 4 septembre 2010

Critique : le Relais du Parc, Hôtel Renaissance. Grande cour terrasse.

renaissanceparc1.jpg

Vous êtes de ceux qui refusent que l’été s’arrête le 31 août ? Rejoignez-moi et partons
à la recherche de bonnes adresses où boire un verre, en terrasse ou en patio.
Aujourd’hui, direction l’Hôtel Renaissance, à quelques pas du Trocadéro.

L’hôtel jouit d’une belle et agréable cour, donnant sur plusieurs résidences coquettes hormis le bâtiment arrière que l’on découvre après avoir franchi le porche. Le centre de la cour est fleurie, mais des marquises en toile empêchent les rayons du soleil de passer. De beaux parasols blancs Unopiù en toile seraient bien plus chics.
renaissanceparc2.jpg

La carte. Le chocolat viennois est une excellente affaire. Pour 6 €, il vous est servi dans une grande chocolatière et permet
de vous resservir plusieurs fois. Mais le chocolat est un peu trop acqueux et les 6 petits sablés d’accompagnement ne sont pas bien cuits.
Le verre de vin est quant à lui correct, accompagné d’amuse-gueules japonais.

Le service. Une anthologie. Nous étions ce jour-là une dizaine à occuper 6 tables. Ce qui parait raisonnable l’est pourtant beaucoup moins pour le personnel.
Et voici le récit de nos aventures minute par minute :
17h25 : arrivée
17h35 : commande
17h45 : le serveur justifie l’attente : « la crème fouettée maison est en cours de préparation »
17h55 : les serveurs seraient-ils partis faire une sieste ?
17h57 : nous faisons savoir notre mécontentement
17h58 : nous sommes servis

Nous aurions eu le temps de prendre une chambre à l’hôtel pour faire une petite sieste.
Et s’il vous prend l’idée de diner au Renaissance, apportez votre plaid. Vue la lenteur du service, la nuit risque d’être longue
et le dessert vous fera sûrement office de petit-déjeuner.

Dommage, car si l’hôtel faisait un effort dans son service et dans sa décoration, l’adresse pourrait être une perle.

Le Relais du Parc, Hôtel Renaissance,55-57 Avenue Raymond Poincaré, Paris 16ème

cheeseburger 22 €, assortiment de glaces et sorbet 9€, salade de fruits 10€, moelleux chocolat et profiteroles 11 €
vin au verre 8 € environ, expresso 4 €, thé 4 €, chocolat viennois 6 €, cocktails 16 €

Critique : Bar 30, Hôtel Sofitel, rue Boissy d’Anglas.

barsofitel1.jpg

Où ? En face du Buddha bar, dans la très discrète rue Boissy d’Anglas, à deux pas de l’hôtel Crillon et de la rue Saint-Honoré.

Les plus. La terrasse, le gin tonic proposé avec le gin de son choix et l’excellent verre de jurançon (7 €).
barsofitel2.jpg

Les moins. Des prix palaces pour des prestations très banales. La majoration de 3 € sur les boissons chaudes après 17h et la serveuse qui passe le balai mécanique devant vos yeux ébahis. Attention, levez les pieds !

Les prix. Coca 7,10 €, thé Betjeman & Barton 8 €, coupe de champagne 18 €, verre de vin 12 €, cocktails 16 €.

Sofitel, Bar le 30, 15 rue Boissy d’Anglas, Paris 8ème

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl