Critique : Namdo, restaurant vietnamien, Vieux Lyon. Pho.

pho.jpg

Impossible d’évoquer Lyon sans parler de ses inconditionnels bouchons. Tête de veau, saucisson chaud et tout le tintouin. Mais que les réfractaires à la bonne cuisine de terroir se rassurent, ils existent aussi pléthores de restaurants offrant des cuisines toutes aussi variées que délicieuses.

Et pourquoi ne pas se laisser tenter par un restaurant vietnamien ? Et histoire de faire des pieds de nez aux bouchons, c’est en plein coeur du Vieux Lyon que nous irons le dénicher, rue …
Le restaurant est nouveau et la salle sobrement décorée. La carte met tout de suite en appétit : Bo bun, Wok, Pho etc. Malgré ce choix il serait dommage de passer à côté de la spécialité de la maison, le Pho, soupe de nouilles servie avec du boeuf ou du canard.

La carte. Comme les prix n’étaient pas très élevés, nous avons tous opté pour le trio entrée/plat/dessert. Les entrées s’affichent principalement à 6 € comme ces excellents rouleaux de printemps. Comptez un peu plus pour la grande portion de samoussas ou de nems (6 pièces), tout aussi réussis.
Les plats. Commençons par parler du plat que j’ai testé : le bo bun à 8,50 €. Des pâtes de riz accompagnés de boeuf, de légumes et de nems, le tout relevé de coriandre et de sauce aigre-douce. Une cuisine très saine, fraîche et diététique. Poursuivons notre découverte de la cuisine asiatique avec les Pho. L’un est au boeuf sauté à l’ail, l’autre est au canard laqué. Une explosion de saveur une fois en en bouche avec des préparations très parfumés. Les Pho sont proposés en deux tailles : 8,90 € pour le M, 9,90 € pour le L. Je dois dire que nous avons été agréablement surpris par la qualité des plats. Les avis sur internet nous avaient pourtant refroidi. Nous avions pu lire ça et là, que la cuisine du restaurant était assez fade. Que nenni ! Au contraire, elle s’adapte peut-être un chouilla à nos palais occidentaux mais elle n’en conserve pas moins ses saveurs et son empreinte.

Les desserts.
Une carte des desserts propose de terminer le repas par une note sucrée, pour 4 ou 5 €. Exit les traditionnels citrons et orange givrés directement sortis du congélo, souvent proposés dans ce genre d’adresses, et place aux vrais desserts fait maison. Une glace noix de coco à 4 € ni pâteuse ni écoeurante et un beignet aux bananes croustillant et léger. Finalement, il n’y aura eu que le beignet de glace à 5,5 € mi-chaud mi-froid qui nous aura déçu. Le concept était certes intéressant, mais le résultat gustatif un poil décevant.
Les boissons. Le thé au jasmin à 2,80 € ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. Trop infusé avec une désagréable impression d’avoir plongé la tête dans un humus d’algues ou de vase.

Le service est très aimable, avec des serveurs prêt à vous faire partager les secrets de leur cuisine. Malheureusement le service est long, très long et la lenteur excessive de la fin du repas aura eu raison de notre fatigue. Plus de 2h pour une table de 6 personnes !

Finalement, il ne manque qu’un petit coup de fouet au service et un meilleur thé au jasmin, et l’adresse serait vraiment parfaite !


Namdo, 4 rue des Trois Maries, Lyon 5ème

métro Vieux-Lyon

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

2 Réponses à “Critique : Namdo, restaurant vietnamien, Vieux Lyon. Pho.”

  1. Lyonnaise
    28 juin 2011 à 15:30 #

    Bo bun et pas bo kun .. à moins que ce soit une variante?!?
    En tout cas si il était bon, merci pour l’adresse!

  2. 28 juin 2011 à 15:35 #

    Effectivement, c’est une erreur. Il s’agit bien d’un Bo Bun et non pas d’un Bo Kun. Merci d’avoir relevé cette coquille !

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl