Critique : Dédé la frite, quartier Bourse, fish&chips délicieux, frites excellentes, pas cher.

dedelafrite2.jpg

La semaine dernière, j’ai fait un tour chez Dédé la frite. Le genre de nom qui ne passe pas inaperçu. D’un côté, on voit déjà les vieux loubards qui gueulent frénétiquement  « Dédé envoie le pastis ! », de l’autre on imagine un Dédé patachon, jouant les « Bob l’éponge ».

Trèves de vaticinations et venons en au sujet : le lieu. Niché dans l’improbable quartier de la Bourse, Dédé est l’âme du quartier. Ici tout le monde se connait, les serveuses claquent la bise aux clients, on n’est là entre potes. Le café fait dans le brut, le minimalisme fondamentaliste. Les murs « destroy » jouent les œuvres « working in progress » où chacun peut barbouiller ses pensées au feutre ou au fusain. Les faux plafonds ont sauté depuis longtemps et les canalisations font la loi.

dedelafrite1.jpg
La carte. Simple, exempt de tout snobisme parisien. Des tartares, des salades et quelques viandes. Mais surtout une carte de snacking où l’on peut grignoter à tout heure des fish & chips, hot dog ou barquettes de frites. Va pour un fish (6 €) servi avec des frites dans une grande barquette. Splatch fait le tube de mayo sous la pression de nos mains. Ting font les verres de bière (3,5 € le 25cl, 6,9 € le 50cl) servis à la pression (belle sélection de bières d’ailleurs). Le poisson est fondant, les frites à tomber (elles ne sont certes pas croustillantes, mais tout de même délicieuses).

Le service. Débordé mais sympathique.

Faut-il y aller ? Dédé la frite est la dépanne idéale pour combler des faims revanchardes et tardives (fermeture tous les soirs à 2h).

Dédé la frite, 55 rue Notre-Dame des Victoires, Paris 2ème

Snacking à 6 €

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl