Critique : Ritz Carlton, Central Park. Afternoon Tea.

ritzcarltoncentralparkny2.jpg

En remontant Park Avenue, une mélodie me vint soudain en tête : « Now, if you’re blue, And you don’t know where to go to, Why don’t you go where fashion sits, Puttin’ on the Ritz ». Sur les recommandations de l’illustre Fred Aster, j’ai alors filé tête baissée au Ritz Carlton de Central Park, pou l’heure du célèbre Afternoon Tea.

Le Tea time se déroule dans le Star Lounge avec son décor typiquement anglais orné de belles boiseries et de tableaux s’inspirant de Bruegel le jeune, le tout « ambiancé » par une lumière tamisée.

ritzcarltoncentralparkny1.jpg
La formule (55 $). Le service se fait en 3 étapes. Le spectacle débute par une mise en bouche salée. Des canapés au saumon, au caviar et aux œufs mimosa viennent nous siffler à l’oreille que l’afternoon tea du Ritz ne sera pas aussi plaisant qu’il en avait l’air. Le pain est déjà sec, les garnitures sont grossières, presque fades.

Deuxième round : les scones arrivent, accompagnés de confitures d’abricot et de groseille, sans oublier la crème chantilly. Les scones auraient mérité quelques minutes de cuisson supplémentaires. Encore raté, nous commençons à bougonner.

ritzcarltoncentralparkny3.jpg
Nous pouvons toujours calmer notre véhémence en s’abreuvant de thé impérial Earl Grey servi à volonté. Le pauvre macère sur un réchaud abandonné, la belle hérésie rappelle les « diners » sur le bord de la 66 débitant leur jus de chaussette à longueur de journée.

Dernier tour de piste avant l’addition. Le Tea Time se clôt par une assiette de pâtisseries. Au menu, des tartes brisées par une mauvaise pâte sablée et des opéras n’invitant qu’à chanter notre désarroi sous forme de récitatif. Ne peut-on pas proposer des desserts un peu plus réussis dans un palace aussi réputé ?

Le détail qui tue. Les cacahuètes et autres amuse-gueules salés accompagnant les pâtisseries. Il ne manque plus que le popcorn et la Bud.

ritzcarltoncentralparkny4.jpg
Clientèle. PCPG : pas chic, pas de genre.

Service. D’une lenteur accablante, presque 2h pour se faire servir 3 bricoles. Pas même de carte pour pouvoir suivre l’avancée de cet interminable tea time.

Prix. 110 $ pour 2 personnes + 9,16 $ de taxes + le pourboire à rajouter et expressément réclamé (15 % environ). Soit un total de 135 $ (95 €). Du grand n’importe quoi.

Faut-il y aller ? Voir un mythe s’effondrer n’est jamais plaisant ni très glorieux. Il vaut mieux rester fasciné devant les pas de danse de Fred Aster, que d’assister au naufrage d’une adresse qui périclite de toute part.

50 Central Park South, New York, NY 10019

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl