Critique : Brasserie du Théâtre, Versailles, Flo, Montansier.

brasserieduthtreversailles3.jpg

A Versailles, la Brasserie du Théâtre est connue comme le loup blanc. Surnommée le petit Lipp en raison de ses stores rappelant la brasserie parisienne du même nom, les affamés sortant du théâtre Montansier poursuivent leur soirée en dégustant les beaux plateaux de fruits de mer.

La salle. Un brin vieillotte, difficile de croire que le groupe Flo a récemment rénové cette brasserie lors de son rachat en 2007. A peine entré, on découvre l’ancien comptoir en acajou recouvert de marbre puis la salle toute en longueur. Des banquettes en moleskine bordeaux, des lumières globes suspendues au plafond puis des miroirs ornant les murs de la brasserie et des photos d’acteurs connus comme pour donner une certaine légitimité au lieu.

brasserieduthtreversailles1.jpg

 La carte. Prix très parisiens avec des plats dépassant sans complexe les 20 € : andouillette à 17,5 €, tartare à 18,5 € puis de l’autre côté de la barrière saumon à 20,5 €, rognons à 23,5 € et dos de cabillaud à 24,5 €. A midi, il vaut mieux prendre le menu déjeuner à 20,50 € proposant l’éternel duo entrée/plat ou plat/dessert accompagné d’un verre de vin.

Le menu du midi. Le confit de canard servi avec ses pommes de terre assure son minimum syndical. La bestiole n’est pas trop sèche, mais les patates pataugent dans la graille. Quant au pavé de bœuf, la viande est plutôt correcte tout comme la sauce béarnaise, mais les frites sont purement industrielles, dommage.

brasserieduthtreversailles2.jpg
Les desserts. La formule déjeuner impose ses tristes desserts : ile flottante, crème caramel ou coupe de glaces. Dans ce genre de menu « régime sec », les profiteroles au chocolat ou crêpes Suzette sont directement déclarées hors jeu. Mais si vous êtes à la carte, vous pouvez vous laisser tenter par une ile flottante ou une crème caramel à 7,2 €, une crème glacée à 7,8 € ou encore un moelleux au chocolat à 8,5 €. Nous avons finalement pris une coupe 3 boules (vanille, café et chocolat) sertie d’une tuile amande. Carte d’Or, I’m loving it.

Les vins. Horriblement chers. Pas de vin au verre avant 7-8 €. Les premières bouteilles s’affichent à 29 €, et le vin compris dans le menu sent le Kiravi.

Le service. Pro et à l’ancienne.

Faut-il y aller ? Les brasseries Flo sont interchangeables : mêmes cartes, mêmes desserts convenus et menus calibrés pour budget visant les 20-25 €. Ces nourritures pantouflardes jouent à fond les ballons le registre tradi sans aucune originalité. Puis les bougres se rattrapent sur les vins, excessivement chers. A défaut de nous ravir les papilles, les brasseries Flo savent nous dépanner lorsque des faims assassines viennent pointer le bout de leur nez vers 23h, un peu comme les Autogrill sur le bord de l’autoroute.

Brasserie du Théâtre, 15 rue des Réservoirs, 78000 Versailles

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl