Critique : Pastis, New York, Meatpacking District, restaurant français.

pastisnewyork1.jpg

Il est toujours amusant de faire un tour dans les restaurants français installés à l’étranger, ne serait-ce que pour voir notre cuisine réinterprétée et parfois, mal traitée. Souvent, on est surpris de découvrir des intitulés que même les français ne comprennent pas. Preuve en est, j’ai pu voir la semaine dernière sur le menu d’un restaurant français installé à Londres, un délicieux filet de vivaneau. WTF, qu’est-ce donc que le vivaneau ? Pour votre gouverne, il s’agit en réalité d’une traduction hasardeuse du plat « filet de rougets », le vivaneau étant « un nom vernaculaire souvent associé au poisson Lutjanus vivanus », dixit Wikipédia.

pastisnewyork2.jpg

Nous voici cette fois-ci à New York, ville ouverte au multiculturalisme et aux cuisines exotiques. Et plus précisément dans le quartier branché de Meatpacking District, anciennement occupé par des abattoirs reconvertis en sommet de la hype. Ce midi là, déjeuner chez Pastis, l’âme marseillaise dessinée par les bouteilles anisées et le carrelage métro (il aura fallu atteindre le continent américain pour réussir l’amalgame Paris-Marseille).

La déco. Belle imitation de nos bistrots français, on se croirait dans « Plus belle la vie » avec un beau comptoir en zinc, des chaises de bistrot autour de tables rustiques en bois et un beau carrelage mosaïqué au sol. France oblige, la presse hexagonale est disponible sur les baguettes lectures.

La carte. Des classiques de brasserie française mélangés aux standards américains. Formule « petit-déjeuner anglais » à 18 $ comprenant : 2 Eggs, Applewood Smoked Bacon, Fried Bread, Cumberland Sausage, Mushrooms, Beans, & Fried Tomatoes.

pastisnewyork3.jpg

L’heure du petit-déjeuner. Le bistrot bat son plein dès les premières heures de la journée. Les branchés du coin, paupières endormies et mal rasés, viennent manger leur Muesli accompagné d’une omelette servie avec pommes de terre. Dans un registre plus français, nous avons testé leur délicieux jus d’orange (7 $ tout de même) puis leur café jus de chaussettes à 4 $. Malheureusement, les viennoiseries à 4 $ l’unité ne sont vraiment pas bonnes. Elles viennent de Balthazar Bakery, censé être le meilleur boulanger français de New York. Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.

Faut-il y aller ? Pastis est un endroit formidable, complètement surréaliste dans cette jungle new-yorkaise. Côté carte, le chef nous prend clairement pour des fascagates avec une cuisine vaguement française et surtout médiocre, plus adaptée à une clientèle américaine qu’aux froggies. Abstraction faite d’une addition élevée, l’expérience Pastis est unique dans ce paysage urbain. Contentez-vous d’un café, lisez votre journal et repartez digne, fier d’être français.

Pastis, 9 Ninth Avenue, New York, NY 10014

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl