Critique : Le Ganneron, Paris 18eme, cuisine franco argentine. Bonne pioche.

ganneronparis1.jpg
Depuis quelques années, le quartier des « Grandes Carrières » est en pleine mutation. S’étendant de l’avenue de Saint-Ouen jusqu’à la place Clichy et délimité par le cimetière de Montmartre, le district se développe à une vitesse fulgurante. Les restaurants se « branchisent », les immeubles désaffectés se détruisent et les habitants s’embourgeoisent. Bienvenue dans l’ère de la gentrification.

Rue Ganneron, se cache un charmant petit restaurant, tenu d’une main de maitre par un argentin. La carte est orientée en conséquence, les plats mêlant habilement les saveurs françaises et argentines.

ganneronparis2.jpg
La salle. Très Arletty, avec des affiches de cinéma collées au mur et constituant un véritable papier peint, un beau zinc où prendre son petit noir, et des tables de bistrot installées sur le carrelage en mosaïque.

La carte. Contrastant avec le reste du quartier. Entrées entre 6 et 10 €, salades à 14 €, entrecôte à 19 €, cannette du sud à 16 €, pavé de lieu à 16 €, brandade à 14 €, Parmentier à 14 €. Mais les prix élevés cachent des plats de très grande qualité. Simple mais gouteux : la canette est accompagnée de poire confite, sauce et brin de salade. Quant à l’escalope, elle se déguste avec un écrasé de pommes de terre fait maison et une sauce relevée à l’ail.

ganneronparis3.jpg
Les desserts (6,5 à 8 €). Dernière tentation avec une salade de fruits à 6,5 €, évitant l’écueil de la boite de conserve

Les liquides. Un bon verre de vin argentin à 4,5 € puis un café à 2 €. A l’heure de l’Happy Hours, les cocktails et pintes s’affichent à 5 €.

Le Ganneron, 6 rue Ganneron, Paris 18ème

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl