Critique : Salon de thé L’Entracte, Place Trinité, Toulouse.

lentractetoulouse2.jpg

Lorsque les jours commencent à raccourcir et la température à chuter, les gourmands ont toujours une propension naturelle à chercher les petits endroits cosys où se nicher autour d’un chocolat chaud et d’une pâtisserie. L’Entracte, place de la Trinité, est alors le lieu tout trouvé pour répondre à ces envies assassines.

Le lieu. Un salon de thé feutré avec ses banquettes confortables en velours rouge, ses murs en briques apparentes et ses jeux de miroirs.

lentractetoulouse1.jpg

La carte. La maison propose de délicieuses pâtisseries (5 € environ) à accompagner d’un thé, d’une orange pressée ou d’un chocolat viennois (4-5 €). Le banoffee fut superbe, rassérénant et décomplexé de sa splendeur calorique, et la tarte tatin fut tout simplement renversante.

La clientèle. Les vieilles dames croisent les jeunes trentenaires dans un joyeux mélange des genres. Parfait.

L’Entracte, 57 rue des Filatiers, Toulouse

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl