Critique : Ouverture Marks & Spencer, Champs-Elysées. Food hall pas cher, sandwiches délicieux.

Critique : Ouverture Marks & Spencer, Champs-Elysées. Food hall pas cher, sandwiches délicieux. dans Coups de coeur Marks-Spencer-Paris-1

Après nous avoir froidement abandonné un dur soir de mars 2001, Marks & Spencer vient finalement de signer son retour sur le territoire français. La marque veut s’internationaliser et compte ouvrir plusieurs de ses boutiques dans de grands centres commerciaux (Carrousel du Louvre à la place du Virgin dont le bail arrive à expiration, futurs centres Beaugrenelle et Levallois Perret, etc.).

La fermeture brutale du flagship – Boulevard Haussmann – et les milliers de salariés laissés sur le carreau n’auront pas écorné l’image de la marque anglaise. Restée ancrée dans nos cœurs, les parisiens sont nombreux à se presser au nouveau flagship du 100 Avenue des Champs-Elysées pour retrouver leurs sandwiches, marmelades et puddings.

Marks-Spencer-Paris-2 dans Magasins

Le magasin n’est pourtant pas très grand, incapable de répondre à l’afflux des curieux qui n’ont que faire des rayons de petites culottes, et qui s’agrippent tant bien que mal pour atteindre le « Food hall ». L’enseigne semble déborder par les événements, elle qui ne comptait pas faire de son coin épicerie son principal revenu. Mais les clients en ont décidé autrement à l’heure où les vêtements présentés et la disposition du magasin peut sembler un peu « cheap » par rapport à ses concurrents.

Le Food hall doit se chercher au fond du magasin, les gens se bousculent dans ce petit espace et les ruptures de stock sont fréquentes. Ils arrivent même que des livraisons supplémentaires soient effectuées en pleine journée avec des cageots entiers se faufilant entre les clients.

Le coin épicerie. Nickel chrome, les prix sont étonnement serrés et le choix impressionnant. Les sandwiches sont fabriqués le jour même en Angleterre et sans conservateur. De quoi couper l’herbe sous le pied de « Prêt-à-manger » qui comptait s’installer dans le courant 2012 en lui reprenant le même concept.

Marks-Spencer-Paris-3

Les prix. Sandwiches entre 2 et 4,5 € (jambon à 2,09 € par exemple), salades à 4,75 € et plats préparés entre 4,5 et 6 €. Desserts à 1-3 € (yaourt à 1,09 €, profiteroles et crumble granola à 3 €).

Verdict. Le sandwich fromage et oignon à 1,79 € est tout simplement délicieux, d’une fraicheur éclatante. Lorsque j’en achète, je coupe le sandwich en format « canapés » et les déguste avec un gin tonic à la maison. De quoi épater ses amis avec un apéritif gourmand, anglais et pas cher.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl