Critique : La Pâtisserie des Rêves. Salon de thé. Longchamp. Paris 16.

Critique : La Pâtisserie des Rêves. Salon de thé. Longchamp. Paris 16. dans Salons de thé La-Patisserie-des-Reves-Longchamp-12

Après de longues hésitations, j’ai finalement fini par accepter de passer sur le billard d’une pâtisserie clinique. Comme toute opération délicate, il vaut mieux choisir un spécialiste situé dans le 16ème arrondissement. L’obstétricien s’appelle Philippe Conticini, aux manettes de la pâtisserie des rêves d’où il fait naitre des pâtisseries originales.

Le concept. Des gâteaux sous cloches qui jouent les bijoux de joaillerie et des odeurs neutres n’évoquant jamais le charme du sucre. On découvre en passant la nouvelle mode des choux à la crème se fourrant à notre guise et achetés à l’unité. Les macarons on été déclarés has been, vive les patachoux.

La-Patisserie-des-Reves-Longchamp-2 dans Terrasse / Jardin

Le salon de thé. Très girly, un brin geôlier avec son parquet gris taupe, ses chaises grillagées inconfortables et ses tons rose bonbon.

La carte. Bien sûr, le triptyque café (3,5 €), thé (5,5 €) et chocolat chaud (7 €), complété par une sélection d’infusions à la menthe poivrée, verveine, citronnelle ou camomille (5,5 €). Côté pâtisseries, prix très « instituts privés » avec un Paris Brest à 7,3 €, un Saint-Honoré à 9,1 € ou encore des millefeuilles, mont blanc et éclair au café à 7,3 €.

La-Patisserie-des-Reves-Longchamp-3

La dégustation. La tarte citron pouponnée par une meringue aérienne frôle l’extase, comme pour excuser la tarte orange honteusement chimique. L’infusion appelle à l’ascétisme diurétique mais s’avère légère et forte en bouche. Mention bien.

Faut-il y aller ? Peut-on rêver mieux qu’un programme verveine, suppo, dodo ? La Pâtisserie des rêves s’inscrit dans l’ère du temps, qui à défaut d’être chaleureuse, propose de bonnes gourmandises revisitées.

Salon de thé – La Pâtisserie des Rêves, 111 rue de Longchamp, Paris 16

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Une réponse à “Critique : La Pâtisserie des Rêves. Salon de thé. Longchamp. Paris 16.”

  1. abi
    29 janvier 2012 à 21:22 #

    très belle conclusion :)

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl