Critique : Bar du Shangri-La. Luxe chiadé.

Critique : Bar du Shangri-La. Luxe chiadé. dans Bars & Cafés Shangri-la-Bar-2

J’aime me délecter de l’intemporalité des bars d’hôtels, installé dans des alcôves douillettes à siroter des nectars en tout genre. Le Shangri-La, mon nouveau palace de proximité, aspire à ces considérations métaphysiques.

Le charme de cet hôtel particulier montre l’ironie de l’Histoire. Fin XVIIIème, la France raffole des chinoiseries et désire décorer ses salons de vases, meubles et autres bibelots en tout genre. Près de deux siècles plus tard, l’Empire du milieu décide de racheter un Hôtel particulier Napoléon sur les terres françaises. La boucle est bouclée et le résultat est impeccablement réussi.

Le bar. Revêtu de tentures et de pertuisanes accrochées aux murs comme pour rappeler une tente où Napoléon aurait élaboré une stratégie militaire en plein milieu de terres arides. Treillis de jardin et trompe l’œil ajoutent une fraicheur toute particulière à cette petite pièce n’accueillant pourtant que sept tables.

Shangri-La-Bar-1 dans Coups de coeur

La carte. Impressionnante, vertigineuse même avec des cocktails à 25 €, des sodas à 12 € ou encore des verres de vin à partir de 16 €. Les prix sont grisants.

La prestation. Service en grande pompe, rodé aux clients exigeants. Le verre de Sauternes bien que cher n’avait pas grand intérêt. Soyons clair, le Shangri-La, tout comme les autres palaces parisiens appliquent des prix déraisonnés pour une qualité somme toute assez moyenne. Mais il est parfois difficile de résister au charme du service à la française et à la beauté de ces lieux chargés d’histoire.

Bar du Shangri-La, 10 Avenue d’Iena, Paris 16

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl