Le scandale du 104. Gouffre financier cherche clients désespéremment.

Le scandale du 104. Gouffre financier cherche clients désespéremment. dans Balades 104_271-300x199

Le 104, pas âme qui vive. Rien d’étonnant, me direz-vous, pour un bâtiment ayant abrité pendant plusieurs dizaines d’années les Pompes Funèbres de Paris. Mais dérangeant lorsqu’on sait que la Mairie de Paris a dépensé la bagatelle de 100 M€ pour achever sa rénovation. Le 104 devait être un nouveau laboratoire de tendance pour promouvoir l’essor de la culture alternative. Le pis aller s’est finalement transformé en un établissement désert.

12 M€ sont nécessaires pour assurer l’exploitation annuelle de ce Titanic (dont 8M€ à la charge de la Ville de Paris). Le tout pour une programmation culturelle bien morne et un établissement qui n’a jamais vraiment trouvé son public.

Cet échec était-il prévisible ? Sûrement, car au-delà d’une programmation inadaptée aux besoins culturels des parisiens, le 104 est installé dans un véritable no man’s land. La rénovation d’un paquebot aussi grand ne peut se suffire à lui même sans envisager une véritable politique urbanistique associée. Or, le quartier souffre d’une mauvaise réputation. Le 104 est entouré de barres HLM à la fréquentation peu recommandable et le centre longe les bords des voies ferrées de la Gare de l’Est où trafics en tout genre s’opèrent à la nuit venue.

A l’intérieur, deux restaurants sont désespérément vides : le Café Caché et les Grandes Tables. La déco est aussi chaleureuse qu’un purgatoire. La cuisine du restaurant des Grandes Tables est pourtant assurée par un ancien chef étoilé – Fabrice Biasiolo – mais rien n’y fait. Le 104 reste hanté par la mort, creusant chaque jour son déficit tel un croque-mort attiré par les gouffres … financiers.

Le 104, 104 Rue d’Aubervilliers  75019 Paris

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl