Hôtel Saint-James, Paris 16. Club privé, dans quartier bourgeois.

Hôtel Saint-James, Paris 16. Club privé, dans quartier bourgeois. dans Luxe Hotel-St-James-1

Le sort des Cercles Privés parisiens semble être jeté : hier, fréquentés par l’intelligentsia parisienne où se croisaient grandes familles bourgeoises, banquiers et hommes d’affaires, aujourd’hui, les Clubs peinent à remplir leur maison quotidiennement. C’est ainsi que certains clubs ont décidé d’entrouvrir timidement leurs portes au simple quidam.

L’Hôtel Saint James fait partie de ces anciens Clubs privés, installé dans un bel hôtel particulier du XVIème arrondissement, à quelques pas de Victor Hugo. On sent que l’ouverture du Club aux inconnus n’est pas perçue d’un très bon œil par le personnel, le Club se prostituerait-il au vulgus populum pour renflouer ses caisses ?

Hotel-St-James-2 dans Restaurants

En franchissant le perron de l’Hôtel, on découvre une déco pour le moins surprenante. En particulier dans le jardin où l’artiste devait être en plein délire psychédélique. Les pelouses en plastique se mêlent aux tentures censées imiter des montgolfières, les tissus choisis sont dignes d’une hippie new-yorkaise reconvertie aux motifs panthères. Les chaises de jardin sont d’un inconfort sans nom : trop basses et trop « rocailleuses ».

La cuisine. Hors de prix et franchement pas extraordinaire. Le changement de chef cette année n’y aura rien changé, et les prix auront gonflé. Les restaurateurs comptent sur le manque de mémoires des clients pour augmenter d’une année sur l’autre le prix de leur carte. Ce serait ignorer outrageusement, le travail des bloggeurs qui ne manquent pas de démasquer les augmentations déguisées. Preuve en est avec une carte qui était déjà chère, et qui est devenue hors de prix.

Prix 2011

Prix 2012

Tartare de daurade royale

32

38

Filet de boeuf d’Aubrac

33

38

Saumon fumé

25

33

Rocamadours

12

14

Coupe de champagne

20

25

Comptez 27-30 € pour un club sandwich ou un hamburger, et 14 € pour un dessert. Quant au brunch à 39 €, tous les avis sur TripAdvisor convergent vers la même opinion : il s’agit d’une belle pantalonnade où les clients doivent se servir eux-mêmes comme dans n’importe quel buffet de gare.

Hotel-St-James-3 dans Terrasse / Jardin

Les vins. Une carte très sommaire avec trois propositions par « couleur ». En blanc : Chablis (12 €), Crozes Hermitage (12 €) et Sauvignon de Touraine (9 €). En rouge : Bourgogne Rully (9 €), Ailes de Paloumey (12 €) et un Château Les Ormes de Pez – St-Estéphe (20 €).

Les plats. Pour débuter ce repas, un onctueux gaspacho d’asperges vertes, à l’œuf mimosa et au thym citron fanfaronnait sur la table. L’assiette, d’une générosité de temps de guerre, aurait parfaitement convenu à un mannequin complexé. Quant au club sandwich (27 €), le pain était mou, la garniture bien fade, et les frites exténuées.

Hotel-St-James-4

Le café gourmand ne fit pas mieux, il rappelait les desserts débités par des groupes comme Elior. Finalement, l’hôtel Saint-James propose une carte à des prix palaces, mais avec une qualité vraiment discutable.

Le service. De piètre qualité, tirant sur les stagiaires, en total dissonance avec le caractère luxueux de l’établissement.

Faut-il y aller ? Le lieu est certes magnifique, en particulier la grande bibliothèque feutrée en bois sombre. Mais la carte est à prix « palace », associée à une prestation bas de gamme : ni la cuisine ni le service ne sont à la hauteur de se paquebot échouant silencieusement au fin fond du XVIème.

Hôtel Saint-James, 43 Avenue Bugeaud, Paris 16

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Une réponse à “Hôtel Saint-James, Paris 16. Club privé, dans quartier bourgeois.”

  1. T. Burr
    28 juin 2012 à 14:55 #

    Je suis très surpris de ton avis sur le Saint James. J’y vais de temps en temps depuis qu’ils ont ouvert aux « non-membres » le soir et pour le brunch. La dernière fois, c’était la semaine dernière avec des amis et nous avons passé un super moment. Service aux petits soins, cuisine vraiment très fine (j’ai pris le jus de roquette avec l’oeuf poché et les asperges, le Saint-Pierre, et le dessert framboises-chocolat blanc-pistaches, je me suis régalé).
    Quant au brunch, pour ma part je le trouve très bien (essayé l’été dernier dans le jardin).

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl