Critique : Auberge des Lys d’Or. Sarlat. Restaurants, pièges à touristes.

Critique : Auberge des Lys d'Or. Sarlat. Restaurants, pièges à touristes. dans Restaurants Auberge-des-Lys-Sarlat-1

Certaines villes comme Sarlat deviennent de véritables musées à ciel ouvert où tout est mis en place pour satisfaire le touriste. Les restaurants n’échappent bien évidement pas à cette tendance, si bien qu’il devient presque impossible d’éviter les menus conçus pour les touristes.
Pour ce diner à Sarlat, j’avais pourtant adopté une véritable technique de détective. D’abord un tour de repérage des plus belles terrasses (la prospection, dans le jargon marketing), puis une étude de marché en comparant tous les avis sur internet.

Auberge-des-Lys-Sarlat-4 dans Terrasse / Jardin

Ce travail de fourmis devait m’éviter de tomber dans les plus vils pièges à gogos. Et pourtant l’effort fut vain. Force est de constater qu’absolument tous les restaurants de la ville proposent le même menu : en entrée, le foie gras. En plat, le confit de canard accompagné de pommes sarladaises. En dessert, ou en faisant office, le rocamadour. Les prix s’échelonnement ensuite entre 11 et 25 €, pour une qualité somme toute identique.

Auberge-des-Lys-Sarlat-2 dans Voyages

Le piège à touristes. Il s’agissait de l’Auberge des Lys d’Or, installée dans une charmante cour en retrait, avec un décor digne des plus grands films de capes et d’épées.

L’entrée. Un bloc de foies gras dégoulinant de graisse, aussi élégant qu’une vieille rombière ingurgitant son litron de soda. Quant au foie gras maison, qui pourrait croire à une telle déclaration !

Les plats. Deux confits de canard pas trop secs mais malheureusement trop gras, et une plâtrée de pommes de terres sarladaises digne d’une cantoche de fantassins.

Auberge-des-Lys-Sarlat-3

Le rocamadour. Acheté au supermarché du coin.

Le service. Aimable.

Faut-il y aller ? A 11 € la formule, il ne faut pas s’attendre au miracle gastronomique. La formule ne fut pas extraordinaire, mais nous avons profité du package avec le beau cadre inclus dans la formule. Difficile alors de vociférer.

Auberge des Lys d’Or, 17 rue Albéric Cahuet, Sarlat

Pichet rouge 50cl à 8,5 €

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

5 Réponses à “Critique : Auberge des Lys d’Or. Sarlat. Restaurants, pièges à touristes.”

  1. BEAUVILLE jean baptiste
    22 août 2012 à 7:23 #

    Il aurait mieux valu que vous que vos critiques soit faites sur des budgets plus important qui ne soit pas a la hauteur du portefeuille des gens simples qui dans notre région est plutôt une clientèle de camping aux dépenses serrés . Je reconnais que le prix de 11 euros pour être instale en terrasse et être servi en 50 mn n est pas la politique d être référence au Michelin . Je prend note qu avec ces grosses chaleurs il me faudra prévoir une climatisation à la partie des entres . Pour le fromage rocamadour vous faite erreur votre gustatif est bien trop urbain car il provient directement du producteur . En synthèse le fait que la clientèle revienne se restaurer jusqu à 5 fois pendant son séjour au tarif d un repas ouvrier, et que quoi que l on fasse on bien ou mal on aura toujours quelqu un pour critiquer.

  2. Constance
    2 octobre 2012 à 18:51 #

    Je vais très souvent au « lys d’or », et ce restaurant me convient parfaitement. Le personnel y est agréable et accueillant. Si le menu ne vous conviens pas, vous n’aviez qu’à pas prendre ce dernier. Vous êtes critique ? Et bien moi, c’est vous que je critique.
    PS: Apprenez a lire, le rocamadour, je vous cite, « acheté au supermarché du coin », vient directement du producteur. Mais vous deviez surement le savoir puisque ce’st marqué sur la carte.

  3. 2 octobre 2012 à 19:21 #

    Bonsoir,

    Je ne suis pas sûr de vous suivre. Vous devez savoir que le Rocamadour, comme tant d’autres fromages, est produit par plus d’une centaine de producteurs :
    - des producteurs « fermiers » qui en général produisent un Rocamadour de meilleure qualité et avec un goût plus intense,
    - des producteurs dits « industriels » qui dédient la plupart de leur production à des hypermarchés comme Leclerc, Auchan, Carrefour, etc. Et là qualité est souvent bien inférieure pour répondre à des problématiques de coût, délais et tout le tralala.

    Pour en revenir au restaurant de Sarlat, le Rocamadour me semble donc être acheté au supermarché du coin (même si le fromage a bien été affiné par un producteur) et non pas à un petit producteur local qui aurait privilégié peut-être plus la qualité à son chiffres d’affaires.

    Après je peux bien sûr me tromper, je ne suis pas allé faire un tour en cuisine pour vérifier la provenance du Rocamadour.

    Cordialement,
    Critik Paris

  4. granier
    4 mai 2014 à 16:07 #

    Tout à fait d’accord avec votre analyse. J’étais déjà allée à Sarlat dans un restaurant où l’on concocte du « fait maison ».Tout était délicieux. Quelle ne fut pas ma déception dans ce restaurant du lys d’or! Nous avons pris un menu à 25,50 euros. Foie gras sans goût (on trouve mieux en supermarché parfois), toasts froids et très secs, confit gras et quelconque,pommes de terre qui n’ont de sarladaises que le nom et dessert :gateau au noix qui n’avait pas l’air du tout d’être du fait maison.Pour un menu à 25 euros, je ne m’attendais pas à un repas industriel , un vrai piège à touriste.

  5. ZEHNACKER Anne-Marie
    23 mai 2015 à 23:07 #

    Je trouve que certains critiques ont la langue un peu vipérine.De passage à Sarlat, nous avons choisi au hasard l’auberge des Lys d’or et y avons mangé tout à fait correctement.Ce qui signifie pour moi que le rapport qualité/prix était honnête pour les menus choisis. Il est très facile de « descendre en flammes » un restaurateur ou un chef, mais quelle est la part de subjectivité ou de parti-pris dans les appréciations ? Je ne me laisse pas influencer par les commentaires sur le Net, on y trouve tout et n’importe quoi, et la malveillance l’emporte de loin sur la juste évaluation du service proposé. Cet esprit français de critique au sens négatif, de dénigrement, voire de pure méchanceté, est pénible, fausse la donne, et finit par nuire aux chroniqueurs culinaires justes et pertinents . Alors, aux Lys d’Or, continuez à nous concocter des petits plats savoureux sans être gras et nous reviendrons !
    Une touriste qui ne s’est pas sentie piégée

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl