Critique : Café Serpente. Chartres cathédrale. Lorsque le vilain canard devient princesse.

Critique : Café Serpente. Chartres cathédrale. Lorsque le vilain canard devient princesse. dans Coups de coeur Serpente-Chartres

Voici une bien belle histoire. Tout a commencé lorsque j’ai publié le 7 Août 2009, un article sur le Bistrot de la Cathédrale, où je comparais le dit bistrot au Café Serpente, juste en face, en disant que le premier était bien meilleur que le second. J’accusais même le Café Serpente de servir un tartare, plus que baveux. J’avoue y être aller un peu fort. Ces belles paroles me valurent les échanges acerbes suivants :

  • M. Eric Bernard, Directeur du Café Serpente, le 3 septembre 2009

« Dès que vous passez à Chartres, ayez le courage de passer me voir, c’est trop facile de se cacher derrière l’écran de votre ordinateur. Le vrai courage c’est face au gens, ce n’est pas à la portée de tout le monde. »

  • M. Eric bernard, Directeur du Café Serpente, 25 Mai 2010

« J’aimerais bien rencontre le personnage qui a fait l’article. Tel moi merci. »

  • Gastro, un serveur au Café Serpente, 11 Février 2011

« Moi le serpente j’y suis passé, c’est très sympathique dans l’esprit brasserie salon thé. On a à faire à des gens bosseurs qui ne se prennent pas la tête, c’est sûrement la raison qui fait que vous, messieurs, vous ne vous sentez pas à votre place… »

  • Gastro, un serveur au Café Serpente, 22 Mars 2011

« Alors la prochaine fois que vous venez à Chartres, passez par chez nous et osez vous présentez car aujourd’hui il est devenu simple d’établir des critiques afin d’influencer une certaine population. »

Chartres dans Restaurants

D’humeur facétieuse, j’ai voulu revenir au Café Serpente, par pure conscience professionnelle. Et réessayer en particulier, leur tartare. Le rendez-vous fut pris, un soir d’Avril 2012. Première impression : la déco a subi un lifting bénéfique et le salon de thé s’est émancipé en véritable restaurant. Seul regret, la disposition des tables qui ne fait pas la part belle aux couples. Vaut mieux être en groupe, car impossible sinon de pouvoir profiter de la vue sur la cathédrale (la table en entrant à droite n’est réservée qu’aux grandes tablées).

La carte. Prix très parisiens avec un steak tartare à 16,5 € et des plats de brasserie à 16-18 €. Les desserts oscillent entre 6,7 et 7,9 €.

Les plats. Je suis admiratif, mes odieuses critiques sur le tartare ont été écoutées religieusement : le tartare qui me fut servi ce soir-là fut tout simplement excellent. Assaisonnement équilibré, frites croustillantes et belle assiette. A. avait quant à elle pris le plat du jour, il fut tout aussi bien cuisiné.

Le service. Aimable et souriant.

Faut-il y aller ? Et bien, oui. Les plats sont réussis, le cadre sympathique et les serveurs, contents d’accueillir leurs clients français et étrangers. Sans oublier la terrasse au pied de la cathédrale et sa superbe vue. Je ferai donc acte d’apostasie en abandonnant cette idée pourtant bien ancrée dans la tête des chartrains : le café Serpente est une bonne adresse.

Café Serpente, 2 Cloître Notre-Dame, Chartres

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl