Nouveau département des Arts de l’Islam. Louvre. Une verrue en guise de verrière.

Nouveau département des Arts de l'Islam. Louvre. Une verrue en guise de verrière. dans Expositions louvre-departement-islam-1

Le Louvre vient d’inaugurer en grande pompe son nouveau département consacré à l’Islam, le 8ème après les classiques ensembles dédiés à la peinture, à la sculpture ou encore aux antiquités romaines. La Presse en a profité pour nous abreuver de jeux de mots tout aussi originaux les uns que les autres. Tandis que Le Point titrait « Islam, le Louvre lève le voile », Libération déclarait « l’Islam, nouveau pilier du Louvre » et RFI « Le Louvre devient la Mecque des Arts de l’Islam ».

Le nouveau département, d’environ 3000 m2, est situé dans la cour Visconti marquée par son style 2nd Empire et sa belle façade Henri IV. Des mois ont été nécessaires pour creuser et recouvrir la cour d’une structure métallique tout à fait surprenante.

louvre-departement-islam-2 dans Sorties

Les pièces exposées. Le Louvre possède la plus grande collection d’Art islamique dans le monde occidental. Dans ce nouveau département, le Musée expose près de 3000 pièces dans un cheminement chronologique parfois un peu confus. Il faut bien reconnaitre que la tâche était ardue, l’Art islamique n’étant pas destiné à être exposé contrairement aux peintures ou sculptures occidentales.

On ne manquera pas les magnifiques mosaïques romaines que l’on peut admirer du rez-de-chaussée ni les belles céramiques, les miniatures en bronze, les tapis ou encore les chefs-d’œuvre d’orfèvrerie et de marqueterie.

louvre-departement-islam-3

L’architecture. Le nouveau département surprend surtout par sa verrière ondulée que son architecte Mario Bellini n’hésite pas à comparer à une aile de libellule. Composé de 2350 triangles d’aluminium doré, le « tapis volant » s’affiche pourtant comme une verrue venant s’écraser dans une cour pourtant magnifique, bien que sévère. L’époque est au sensationnalisme, à l’exubérance architecturale. Le résultat est finalement décevant. La grande voile s’avère oppressante et rappelle l’arrivée bagages de Roissy. Quitte à faire dans l’aéroport, il aurait mieux valu s’inspirer de la nouvelle structure béton/verre du terminal 2D de Roissy, qui elle est une vraie réussite. La pyramide de Pei peut dormir tranquille, elle ne risque pas d’être détrônée par cette œuvre lourde et pataude.

louvre-departement-islam-4

Le coût. Le projet a coûté la bagatelle de 100 M€ dont 30% ont été pris en charge par l’Etat (et donc les contribuables). Pour le reste, les entreprises Total et Lafarge ont contribué à hauteur d’une dizaine de M€ et de grands acteurs du monde oriental ont eux aussi mis la main au porte-monnaie (Arabie saoudite, Maroc, Koweït, Oman, Azerbaïdjan …).

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl