Critique : Gouter au Meurice. Le luxe à la dérive.

Critique : Gouter au Meurice. Le luxe à la dérive. dans Luxe gouter-au-meurice

Nouvelle expérience en demi-teinte au salon de thé du Meurice. Le service fut longuet, esquivant manifestement les demandes des clients. Les pâtisseries saturaient de sucre et les tables en marbre hautes de 50 cm nous ont valu quelques bleus aux jambes. Mais la pause sucrée fut surtout l’occasion de découvrir la nouvelle clientèle des palaces : baskets& joggings, hommes ne retirant pas leur béret en entrant et suivant leur ventre bedonnant, rombières écrasées par le poids de leur Vuitton et mâchouillant élégamment leur chewing-gum. Ah la la, je n’arriverai jamais à m’y faire …

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl