Critique : Café Kousmichoff. Kusmi Tea Champs-Elysées.

Critique : Café Kousmichoff. Kusmi Tea Champs-Elysées. dans Branché cafe-kousmichoff-1

Qu’il est loin le temps où les produits Kusmi Tea n’étaient vendus que dans des épiceries spécialisées comme celles du Bon Marché. Rachetée en 2005 par Sylvain Orebi, la marque en sommeil a bien décidé de devenir le leader mondial du thé. Pour ce faire, la marque multiplie les ouvertures de boutiques (rue de Seine, Champs-Elysées, Avenue de l’Opéra), créé des corners dans les Grands Magasins et confirme sa présence dans les centres commerciaux (Beaugrenelle, Saint-Lazare).

Depuis décembre 2012, Kusmi Tea fait découvrir à une clientèle étrangère son nouveau flagship sur deux étages. Les gourmands peuvent même déguster sur place les produits vendus en magasins, au Café Kousmichoff.

Situé au 1er étage, le Café est une vraie réussite visuelle pour tous les amateurs de décoration. Les architectes d’intérieur ont réussi à créer une atmosphère intime en reprenant l’esprit des appartements bourgeois parisiens avec ses grands volumes et ses parquets en chevrons. Mais modernisé, grâce à un mobilier design et son remarquable bar en marbre donnant à cet espace un esprit hybride à mi-chemin entre le salon de thé et le bar américain. Le salon de thé est so chic, serein et à mile lieux des Champs-Elysées et de leur mercantilisme nauséabond.

cafe-kousmichoff-2 dans Coups de coeur

La carte. La « faim » justifie les moyens : thé gourmand à 15 €, gourmandises venant tout droit de la Pâtisserie des Rêves entre 11 et 13 € et cookies Laura Todd à 4 €, pour les fauchés. La carte propose en outre l’ensemble des thés vendus en vrac dans la boutique à 7 €. Il est également possible de déjeuner en commandant des assiettes légères entre 24 et 33 € ou encore des spécialités russes (bortsch, pirojki ou koulibiac).

Faut-il y aller ? Moi blogueur, j’aime les thés Kusmi. Moi blogueur, j’aime les décorations d’intérieur chiadées. Moi blogueur, j’aime les contrastes « écrin de tranquillité » versus « torpeurs des Champs-Elysées un samedi après-midi ». Bref, j’aime cet endroit.

Café Kousmichoff, 71 Avenue des Champs-Elysées, Paris 8

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Une réponse à “Critique : Café Kousmichoff. Kusmi Tea Champs-Elysées.”

  1. Marie P.
    23 janvier 2014 à 11:54 #

    « Cheap » est le mot qui reste après avoir visité ce café, l’idée était bonne mais sa réalisation est cheap. Atmosphère inexistante, trop de lumière, personnel qui ne sait pas se tenir correctement, c’est du mobilier « roche bobois » ? La clientèle va avec le concept: « bonne femme cheap ». Sauf l’addition ne l’est pas, c’est du salé pour ce que c’est.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl