Archive | 1 septembre 2013

Critique : Bar Les Heures – Hôtel Prince de Galles.

Critique : Bar Les Heures - Hôtel Prince de Galles. dans Bars & Cafés prince-de-galles-2

Après deux années de rénovation, le Prince de Galles rouvre enfin ses portes et vient s’ajouter à la longue liste des hôtels 5 étoiles parisiens. Complètement repensé, le vieux palace parisien a retrouvé son lustre d’antan pour le plus grand plaisir de sa clientèle internationale.

L’expérience commence par le lobby avec une décoration qui rappelle étrangement la patte de Pascal Desprez : meubles laqués, grands tapis dessinant l’espace informel et canapés moelleux. Exit l’agréable bar / salon de thé qui donnait sur la rue, l’espace a été transformé en galerie d’art sans intérêt avec des murs blancs immaculés lui donnant une atmosphère clinique.

prince-de-galles-1 dans Luxe

L’espace bar se joue maintenant autour du patio avec une grande salle marquée par de beaux volumes très Art Déco. Le bar Les Heures se découvre sous les plafonds peints rappelant le style Braque, ses appliques géométriques et son marbre omniprésent.

Les tables sont si espacées qu’il est difficile de trouver une place où s’asseoir. Les petits copains ont leur place réservée (directeurs d’hôtels, responsables d’agences de voyage, journalistes …) tandis que le péquin moyen se retrouve à faire la queue comme chez le poissonnier. A force de ténacité, nous obtenons une place au bar, installés sur d’inconfortables chaises perchées.

prince-de-galles-3

Mais l’expérience va de mal en pis. On découvre avec stupéfaction qu’il est impossible de se connecter à Internet et de travailler sur son ordinateur. L’accès internet requiert une carte prépayée et la réception de la 3G sur les smartphones est calamiteuse. Qu’il est déplorable en 2013 de ne pas pouvoir bénéficier d’une connexion internet satisfaisante dans des hôtels qui accueillent pourtant une forte clientèle business.

Les boissons. Carte très palace avec cocktails à 20 €, vin au verre à partir de 12 €, sodas à 11 € et thés à 10 €.

Faut-il y aller ? Non, ces hôtels sont interchangeables et la recette est toujours la même : prenez le sempiternelle décorateur Pierre-Yves Rochon, rajoutez un chef télégénique Stéphanie le Quellec (gagnante de l’émission Top Chef sur M6) et complétez par une carte hors de prix qui n’est même pas à la hauteur de ses prétentions.

Bar Les Heures – Hôtel Prince de Galles, 33 Avenue George V, Paris 8

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl