Critique : Louchebem, le temple de la viande. Les Halles.

Critique : Louchebem, le temple de la viande. Les Halles. dans Restaurants louchebem-1

C’est dans un décor de boucherie, que le restaurant Louchebem accueille depuis des lustres ses clients carnivores. Les halles Baltard ont peut-être été rasées, mais l’ambiance parigote demeure intacte : des serveurs à la gouaille inattendue, des plats de viandes qui virevoltent aux quatre coins de la salle et une déco gentiment rustique viennent planter le décor de ce restaurant parisien.

La carte. Nous sommes bien loin de l’illustre Carré des Merdeux, avec de belles pièces de viande qui se facturent à prix forts : Pavé des Halles à 23,9 €, filet de bœuf à 25,9 €, bœuf bourguignon à 18,9 € ou encore l’assiette rôtisseur à 22,9 €.

louchebem-2 dans Restaurants

Les quantités sont calibrées pour satisfaire les appétits sauvages : de belles pièces de viande viennent remplir le gosier criant famine des bons vivants. La cuisson des viandes est nette, les sauces sont réalisées maison (béarnaise, poivre et échalote). Les accompagnements ne sont pas en reste : haricots et pommes de terre rissolées viennent compléter le paysage de cette gastronomie typiquement française.

Les desserts. Une carte très classique proposant les éternelles profiteroles au chocolat, omelettes norvégiennes, babas au rhum ou encore tartes Tatin. Les profiteroles sont délicieuses (8,9 €), la poire Belle Hélène (7,9 €) s’exhibe fièrement avec un enrobage de chocolat rappelant étrangement la publicité Nestlé et sa musique jazzy.

Les flacons. Pas vraiment donnés mais le Mouton Cadet à 24,90 € accompagna avec brio ce repas de nababs.

Faut-il y aller ? Une institution qui reste fidèle a sa réputation, cela tient du miracle, alors courez-y !

Le Louchebem, 31 rue Berger, Paris 1

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl