Critique : Chez Ly Balzac. Ambiance Tintin et le lotus bleu

Chez Ly Balzac 3

 Madame Ly n’a rien à voir avec ces restaurants asiatiques élisant domicile dans le XIIIème arrondissement ou dans le microcosme de la rue Sainte-Anne. Bien au contraire, les adresses de Madame Ly s’affichent dans les arrondissements les plus prisés de la Rive Droite : Avenue Niel, rue Saussaies, rue Boétie et même Neuilly-sur-Seine. Pour sa 5ème adresse, Madame Ly n’a pas dérogé à la règle et s’est installée à l’angle de la rue Lord Byron et Balzac en Décembre 2013.

Le cadre. Le restaurant a pris place dans les lieux jadis occupés par le duo Johnny Halliday/Claude Bouillon et plus récemment par les Enfants Terribles de la famille Sibuet. La décoration a été remplacée par un cadre Shanghai des années 1930 avec de faux airs de « Tintin et le lotus bleu », l’opium en moins. Des tons rouges, de superbes volumes haussmanniens et de grandioses bouquets caressant le plafond et les moulures.

Chez Ly Balzac 1

La carte. Madame Ly, hongkongaise, et son mari vietnamien proposent aux palais français une cuisine d’inspiration chinoise et thaïlandaise. Le choix est pléthorique : 53 entrées, 53 plats et 10 accompagnements. Les entrées proposent les traditionnels potages, nems, rouleaux de printemps et dim sum autour de 12-13 €. Les plats s’enchainent avec les classiques poulet sauce aigre douce ou champignons noirs, filet de bœuf aux oignons, poulet sauté au basilic ou à la citronnelle, entre 21 et 28 €. Le canard laqué à la pékinoise est également proposé pour 118 €.

Les plats paraitraient presque abordables s’ils étaient servis avec riz ou légumes. Seulement voilà, il vous faudra rajouter les accompagnements à la carte, alourdissant considérablement l’addition (légumes sautés chop suey ou riz cantonais à 8,5 €, riz nature à 5,5 €, nouilles sautées à 12 €). Cette pratique frise la malhonnêteté.

Chez Ly Balzac 2

Côté dessert, choix limité avec mangue fraiche, perle de coco à la vapeur, beignet à la banane flambé (entre 9 et 10 €) ou encore flan exotique à 13,5 €.

L’impression. Certain reprocheront une cuisine trop policée, manquant de relief et d’épices. L’ensemble est en réalité plutôt correct mais les prix trop élevés ne compenseront pas l’atmosphère ouatée et surannée des lieux. La bière Tsingtao à 10,20 € finira par nous achever.

Chez Ly, 8 rue Lord Byron /3-5 rue Balzac, Paris 8

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl