Archive | 13 janvier 2015

Critique : Restaurant Jaja. Vous prendrez bien un petit coup

Jaja Paris 1

Après avoir testé Glou et Beaucoup, il ne me restait plus qu’à diner chez Jaja pour compléter le tableau de chasse des restaurants tenus d’une main de maître par Julien Fouin. Pour cette adresse, on retrouve les codes classiques du néobistrot : pierres apparentes, parquet clair et plantes vertes façon jardin d’hiver. L’été, l’adresse est surtout plébiscitée pour sa belle terrasse confidentielle, lovée dans une cour pavée à l’abri du chahut-bahut de la rue voisine.

La carte. Le style épuré contraste avec une carte gourmande résolument tournée vers les produits du terroir. Au menu : tartare de bœuf, quasi de veau basque ou encore poisson frais du jour s’affichant à 20-25 €. Côté desserts (9 à 11 €), la maison s’affranchit des traditionnelles crème caramel et mi-cuit chocolat pour nous proposer poire pochée, fondant à la noisette ou encore mille-feuille.

Jaja Paris 2

Les produits. De qualité, l’ensemble de notre tablée fut réjouit par ce gueuleton.

Les vins. Avec ce nom prédestiné, nous étions presque obligés de se faire un coup de jaja. Sans regret, la carte des vins est diablement efficace.

Le service. Aux petits soins et partageant avec enthousiasme les secrets de sa carte.

Faut-il y aller ? Absolument.

Jaja, 3 rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, Paris 4

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl