Critique – Cupcake & Macaron. Rue du four

Cupcake & Macaron 2Cupcake & Macaron 1

Quelle est donc cette étrange porte d’entrée ? L’entrée d’une garçonnière ou l’accès vers un nouveau club libertin du quartier germanopratin ? Rassurez-vous, pas de gourgandines à l’horizon mais seulement des gourmandises sucrées au doux nom de cupcakes. Enfin presque, exit les cupcakes américains écœurants avec leur glaçage saturé en sucre et place à la finesse à la française. Il s’agit donc d’une petite génoise surplombée d’une mousse parfumée. Les parfums sont variés : fraise, vanille, pistache, citron ou encore Nutella et spéculos.  Le résultat est surprenant, le chef a remplacé la crème au beurre par une recette secrète façon chantilly qui rend ses douceurs plus légères.
Le lieu. Une boutique lovée dans une ancienne entrée de service lilliputienne avec un valet à l’entrée qui semble tout droit sorti d’Alice au Pays des Merveilles pour vous mener au chapelier fou. Service en porcelaine, Vivaldi et bel canto à tout berzingue, une femme s’affaire en cuisine pour assembler les cupcakes et les servir à travers un passe-plat. L’opération semble presque illégale, comme si un dealer allait chercher sa poudre dans la cage d’escalier.

Cupcake & Macaron, 1 rue du Four, Paris 6

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl