Archive | Sorties Flux RSS de cette section

Hippodrome d’Auteuil : entrée gratuite pour voir les courses. Bon plan enfants Paris.

hippodromeauteuil4.jpg

Finie l’époque des grands chapeaux et hauts de forme désormais réservés aux grands Prix de Diane ou de Chantilly ; les courses de chevaux se démocratisent et s’ouvrent à tous les curieux. L’accès à l’Hippodrome d’Auteuil est ainsi ouvert gratuitement le weekend et permet de faire découvrir l’univers hippique à ses amis ou ses enfants.

hippodromeauteuil1.jpg

Même si vous n’êtes pas un grand fan d’équitation comme moi, vous serez fasciné par toute l’agitation qui tourne autour de ces courses : l’acclamation des coureurs, les salles de pronostics des turfeurs et les gradins joliment décorés de géraniums et accueillant une foule survoltée.

hippodromeauteuil3.jpg

Les plus paresseux se prélasseront au restaurant avec vue panoramique et baies vitrées, offrant de belles perspectives sur le champ de course et les immeubles parisiens.

hippodromeauteuil2.jpg

Vous pouvez librement vous balader dans les gradins et les salles intérieures très marquées années 70, puis vous prendre au jeu des paris. Avec un peu de chance, vous récolterez quelques euros !

hippodromeauteuil5.jpg

Hippodrome d’Auteuil, Route d’Auteuil aux Lacs , Paris 16ème

Promenade : Ile aux Cygnes, Bon plan, pique-nique, Tour Eiffel, Seine. Statue Liberté.

itineraire.jpg

Promenade : Entre deux rives, l’île aux Cygnes

L’île aux Cygnes est souvent peu connue des parisiens. Pourtant, cette ancienne digue offre un cadre idéal pour de belles promenades et pique-niques avec vue imprenable sur la Tour Eiffel. Le soir, le lieu est romantique, partagé entre campagne et ville, calme et rumeur urbaine. Voici ci-dessous un itinéraire pour découvrir cette île et les rues alentours.

Etape 1. Diner au restaurant L’Ogre devant la Maison de la Radio. Après un repas gargantuesque, une promenade digestive s’impose.

Etape 2. Prendre le Pont de Grenelle puis descendre la rampe communicante au centre du pont. Passer sous le pont pour atteindre la pointe aval de l’île. Depuis 1889, une réplique de la statue de la liberté de Bartholdi, trône fièrement devant la Seine. Profitez-en pour admirer le bal des péniches faisant demi-tour ou rejouez la scène du Titanic, à la proue de ce bateau factice.

ileauxcygnes1.jpg
Etape 3. Partir dans l’autre direction, et traverser l’intégralité de l’Allée aux Cygnes. Vues inédites sur Paris, la Tour Eiffel, les buildings du 15ème se réfléchissant sur l’eau et les bateaux.

Pour la petite histoire, l’île aux Cygnes, anciennement digue du port fluvial de Grenelle, est une île artificielle reliant les 16e et 15e arrondissements, administrativement rattachée à ce dernier. L’île, longue de 890 mètres, ne mesure que 11 mètres de large. Elle sert de point d’appui à trois ponts : le Pont de Grenelle,  le Pont Rouelle et le Pont Bir Hakeim.

ileauxcygnes3.jpg

Etape 4. Remonter au niveau du pont de Bir Hakeim et admirer la vue extraordinaire sur la Tour Eiffel depuis le belvédère où trône la statue La France renaissante, de Holger Wederkinch, offerte par la colonie danoise de Paris en 1930.

Etape 5. Remonter le pont vers la rive droite, sous l’enfilade de colonnades qui sert souvent de décor de films. Belles photos à prendre en Noir&Blanc, sublimées par ces rangées de luminaires Art Déco.

ileauxcygnes2.jpg

Etape 6. Passer la voie rapide puis remonter les escalators au niveau de la station Passy. Ambiance très parigot avec lampadaires jouant les nuances clairs-obscurs.

Etape 7. Arriver sur la rue de l’Alboni puis remonter jusqu’à la Place du Costa Rica pour boire un verre bien mérité au Café de Passy.
Remarque : Ce parcours peut-être fait à déjeuner, mais la promenade est plus agréable le soir.

Un petit tour de manège, Grande Roue place de la Concorde, 27 février 2011.

img0035.jpg

Dimanche dernier, le soleil hivernal donnait à Paris des ères de Printemps : les plus téméraires se prélassaient déjà au soleil tandis que d’autres esquivaient les vagues d’une Seine particulièrement agitée, pour franchir les quais. On sentait déjà Paris vibrer au rythme de ces prémisses printanières.

Quelle meilleure idée alors que d’aller virevolter dans les hauteurs parisiennes pour admirer la capitale et ses plus beaux monuments. La Grande Roue de la Place de la Concorde permet ce fugace instant magique jusqu’au 27 février 2011. Prix du voyage : 10 €. De quoi décourager les familles nombreuses et rabougrir la file d’attente réduite à sa plus simple expression.

Installés dans de confortables cabines, nous voilà prêt à embarquer pour 3 tours de roue. Ce jour là, le soleil surplombait les édifices parisiens : la tour Eiffel jouait les effets de contre-jour alors que les piétons, microscopiques, flânaient dans le jardin des Tuileries. Au loin, le Louvre et les rotondes d’églises disséminées aux quatre coins de la Capitale. Sans oublier cette légère brise de vent rappelant les souvenirs récents de cimes enneigées. Ca, c’est Paris !

Nouveautés 2011 Paris : ouvertures hôtels, restaurants, musées. Ce qui vous attend.

L’année 2010 à peine terminée, les curieux se demandent déjà ce que Paris leur réserve pour l’année suivante. L’année 2010 a pourtant été riche en surprises : des magasins qui ouvrent dans des piscines (Hermès), des palaces made in China (Shangri-La) ou encore des karaokés qui s’installent dans des théâtres (Théâtre du Renard). On finit par se demander comment la capitale compte encore nous surprendre et nous en mettre plein les mirettes. Et bien voici un avant goût de ce qui vous attend en 2011.

Musées/Théâtres

  • Réouverture du Musée du Luxembourg (le 9 février 2011)

museluxembourg.jpg

Le Musée du Luxembourg avait brusquement fermé ses portes début Janvier 2010 à la suite d’un différend entre le Sénat, propriétaire des lieux, et la société privée SVO Art qui organisait pourtant des expositions parmi les plus rentables de Paris. Le Sénat a finalement délégué la gestion du musée à la RMN (Réunion des Musées Nationaux) et a confié à l’architecte japonais Shigeru Ban une rapide rénovation de la salle d’exposition. La réouverture du musée sera l’occasion de découvrir l’exposition « Cranach et son temps », du 9 Février 2011 au 23 Mai 2011.

Musée du Luxembourg, 19 rue de Vaugirard, Paris 6ème

  • Réouverture de la Gaité-lyrique (le 2 mars 2011)

gaitlyrique.jpg
Après des années d’abandon, le théâtre de la Gaité lyrique va enfin renaitre de ses cendres et proposer un lieu dédié aux cultures numériques. Fermé depuis la fin des années 90, le théâtre avait été défiguré par la construction d’un parc d’attraction, le Planète Magique. La grande salle, qui pouvait accueillir jusqu’à 1500 personnes, ainsi que la fosse d’orchestre avaient été détruites.

Le parc, inventé par Jean Chalopin – créateur de l’Inspecteur Gadget et d’Ulysse 31 – était alors sûrement trop en avance sur son temps (Disneyland n’ouvra qu’en 1992). Le parc ne mit pas longtemps avant de faire faillite, et le théâtre fut laissé à l’abandon depuis. Après des années de tergiversations et de travaux, la Gaité Lyrique rouvrira finalement ses portes le 2 mars 2011 et proposera un auditorium, des expositions, des concerts et deux cafés.

Théâtre Gaité-Lyrique, 3 bis rue Papin, Paris 3ème

  • Monnaie de Paris: ouvertures d’un restaurant et d’un café (automne 2011)

La Monnaie de Paris s’est rendu compte de l’énorme potentiel que représentait son hôtel particulier, installé sur les bords de Seine. Le directeur a confié la rénovation de cet hôtel aux architectes Philippe Prost et Jean-Michel Wilmotte. Au menu : ouvertures de boutiques, création d’un jardin zen de 500 m2 et installation d’un café, le « Metal Café », au rez-de-chaussée. Et pour couronner le tout, le chef triple étoilé Guy Savoy déménagera son restaurant gastronomique du 17ème arrondissement au 1er étage de l’Hôtel de la Monnaie.

Hôtel de la Monnaie, 11 Quai de Conti, Paris 6ème

Hôtels

  • Ouverture de l’Hôtel W Paris-Opéra (1 décembre 2011)

hotelwparis.jpg
La chaine d’hôtellerie américaine Starwood, déjà propriétaire des hôtels Sheraton, Westin, ou encore Le Méridien, inaugurera fin 2011 son premier hôtel W en France. Les hôtels W, créés en 1998, se caractérisent par leur design moderne et leur luxe : des boutiques-hôtels comme les appellent si bien les anglo-saxons, pour les distinguer des gros paquebots du luxe parfois impersonnels et froids. Pour l’occasion, l’hôtel W Paris a choisi de s’installer dans le quartier Opéra, dans le même immeuble haussmannien que l’Apple Store.

Hôtel W Paris-Opera, 12 rue Halévy, Paris 9ème

  • Ouverture de l’hôtel Mandarin Oriental (mai 2011)

mandarinoriental.jpg

En 2011, Paris aura le privilège d’accueillir un nouveau palace : le Mandarin Oriental. L’hôtel appartenant à un groupe  asiatique, proposera 150 chambres, de nombreux bars et restaurants, ainsi qu’une piscine intérieure. L’hôtel, situé dans la très chic rue Saint-Honoré, prendra place dans un bel immeuble Art Déco ayant appartenu au Ministère de la Justice. Les travaux prévoient en outre la création d’un jardin intérieur. Le chef étoilé Thierry Marx officiera en cuisine dans l’un des restaurants de l’hôtel.

Mandarin Oriental, 247 rue Saint-Honoré, Paris 1er

  • Ouverture de l’hôtel design Hi Matic (mars 2011)

La designer Matali Crasset ouvrira un hôtel d’un nouveau genre dans le 11ème arrondissement de Paris, en mars 2011.

Hi Matic, rue de Charonne, Paris 11ème

  • Ouverture de l’hôtel Jules & Jim (printemps 2011)

Création d’un hôtel de 23 chambres, en plein cœur du Maris, dans un immeuble du XVIIIème siècle. Le mystère sur cet hôtel est savamment entretenu par ses propriétaires.

Hôtel Jules & Jim, 11 rue des Gravilliers, Paris 3ème

  • Ouverture de l’hôtel Buddha Bar (2e semestre 2011/1er semestre 2012)

L’annonce de l’ouverture d’un boutique-hôtel Buddha Bar ne date pas d’aujourd’hui, mais personne ne semble en savoir plus sur ce projet.

Buddha Bar Hotel, 4 rue d’Anjou, Paris 8ème 

  • Réouverture du Renaissance Le Parc Trocadéro Paris (20 mars 2011)

renaissanceleparc.jpg

L’hôtel Renaissance Le Parc, appartenant au groupe Marriott, s’offre une petite beauté méritée. Les chambres seront redécorées, tout comme la belle cour jusqu’à présent si mal exploitée.

Renaissance Le Parc, 55-57 Avenue Raymond Poincaré, Paris 16ème

Restaurants/Salons de thé

  • Ouverture d’un deuxième Al-Taglio dans le Marais (fin janvier 2011)

altaglio.jpg

Fini la cavalcade jusqu’au fin fond du 11ème. La célèbre pizzeria al taglio ouvrira fin janvier une annexe dans le Marais. Une occasion de (re)-découvrir les pizzas à la truffe et pommes de terre, les focacie au Nutella et le bon vin Anghelia, tout droit venu de Sardaigne.

Al Taglio, 27 rue de Saintonge, Paris 3ème

  • Ouverture du Phantom de l’Opéra (15 mai 2011)

operaphantom.jpg

L’Opéra Garnier accueillera au 4ème trimestre 2011 une librairie-boutique ainsi qu’un restaurant sobrement appelé le « Phantom de l’Opéra ». Pour l’occasion, le chef lyonnais doublement étoilé Nicolas Le Bec, officiera en cuisine.

Opéra Garnier, Place de l’Opéra, Paris 1er

  • Réouverture de l’Orée du Bois – Porte Maillot (fin 2011)

oredubois.jpg

L’histoire de l’Orée du Bois pourrait faire l’objet d’un roman. Ancien restaurant et lieu branché, l’Orée du Bois fut dévasté par un incendie en 2001, dont les circonstances n’ont jamais été très claires.

Située route de la Porte des Sablons à la Porte Maillot, en lisière du Bois de Boulogne, l’adresse a rapidement intéressé de nombreux investisseurs. Ce fut finalement la société Boulogne Restauration, filiale du groupe Georges V Restauration (Buddha Bar, Barlotti, Barrio Latino) qui obtint en octobre 2001 une concession de la ville de Paris pour y établir deux restaurants.

Après de nombreux rebondissements judiciaires, l’Orée du Bois devrait rouvrir en 2011 après avoir été entièrement rasé et reconstruit. Il proposera deux restaurants : le premier de tendance asiatique, le second dans l’esprit traditionnel des brasseries.

Un premier projet avait été présenté en 2002 par le cabinet DWA-Plans Consultants. Mais le projet fut refusé car il ne s’intégrait pas suffisamment dans le cadre végétal du Bois de Boulogne.

En 2007, des rumeurs avaient enflé sur la possible construction d’un casino aux portes de Paris, sur l’emplacement de l’ancien Orée du Bois. Mais finalement, l’Orée du Bois restera bel et bien un restaurant. L’architecte français Jean-Michel Wilmotte a été choisi pour chapeauter le projet.

L’Orée du Bois, Porte Maillot, Paris 16ème

  • Ouverture d’un restaurant dans la Rotonde Ledoux – Villette (été 2011)

rotondevillette.jpg

Le quartier Stalingrad/Bassin de la Villette est en pleine mutation : création d’un cinéma MK2, réorganisation des bassins, ouverture de cafés (25° Est) etc. Même la Rotonde Ledoux, symbole de ce quartier, est en pleine réhabilitation depuis 2009. Cette Rotonde fait partie de l’ancienne enceinte des Fermiers Généraux, tout comme les rotondes du parc Monceau, de Denfert-Rochereau et des colonnes du Trône. La Rotonde fut occupée jusqu’en 2004 par la Commission du Vieux Paris qui a finalement déménagé dans un hôtel particulier de la rue Cadet. A partir de l’été 2011, la Rotonde de la Villette accueillera une salle de conférence ainsi qu’un restaurant dirigé par Gilles Choukroun.
Rotonde Ledoux, Stalingrad, Paris 19ème

  • Salon de thé Angelina, Hôtel de Sully (courant 2011)

angelinasully.jpg

L’Hôtel de Sully, siège du Centre des Monuments Nationaux, accueillera un nouveau salon de thé Angelina dans son orangerie. L’orangerie, qui abritait autrefois la Direction administrative, financière et juridique, sera entièrement réaménagée pour pouvoir accueillir les touristes et parisiens pressés de déguster les célèbres Mont-Blanc et chocolat chaud de la rue de Rivoli.

Hôtel de Sully, 62 rue Saint-Antoine, Paris 4ème

  • Ouverture d’un restaurant dans le Parc de la Villette (2011)

Oliver Demarle (Le Secret, la Villa), soutenu par l’investisseur Addy Bakhtiar, ouvrira un restaurant tendance bio dans le parc de la Villette, au printemps 2011. Le restaurant donnera sur un jardin potager et proposera de déjeuner léger dans un cadre idyllique. L’aménagement du lieu a été confié aux architectes Gilles & Boissier.

Parc de la Villette, Paris 19ème

A Pari

  • Harmonisation et clarification de la signalétique des taxis parisiens (2011)

taxiparis.jpg

Sous décision du Ministère de l’Intérieur, les taxis parisiens devront s’équiper avant le 30 décembre 2011 du nouveau système de repérage simplifié indiquant leur disponibilité. Lumière verte : le taxi est libre, lumière rouge : le taxi est occupé ou réservé. Cette nouvelle réglementation vise à faciliter le repérage des taxis disponibles.

  • Lancement d’Autolib (septembre 2011)

Forte de son succès, la Mairie de Paris a décidé d’adapter le système du Velib’ en proposant la location occasionnelle de voitures électriques en libre service. Le système proposera 3000 véhicules répartis sur 1000 stations à Paris et proches banlieues. Un système d’abonnement au jour, à la semaine ou à l’année permettra de louer un véhicule. Début des travaux de création des stations en Avril 2011, pour une mise en service prévue à la rentrée 2011.

Air France : plateaux repas, petit-déjeuner et dîner.

Les vacances riment souvent avec transport. Transport avec avion, et avion parfois avec Air France. Mais la compagnie française résonne depuis quelques temps avec plateaux repas low cost. Un comble pour un transporteur qui a toujours voulu garder une certaine image « haut de gamme » !

En juin, je me suis accordé quelques jours de vacances à Cannes, et voilà comment AF traite ses voyageurs.

Vol AF 6206, Départ 9h30 Paris Orly --> Nice

airfrance1.jpg
Le soleil vient de se lever, c’est l’ami du petit-déjeuner qui a du faire la bringue toute la soirée et qui se lève la gueule enfarinée avec un breakfast neurasthénique. Croissant à la texture plastique, thé qui n’infusera probablement jamais. Hum … heureusement que l’issue de secours de l’avion est verrouillée.

Vol AF 6241, Départ 21h05 Nice --> Paris Orly

airfrance2.jpg
Près de 3/4 d’heure de retard à cause d’une grève du zèle de ces messieurs contrôleurs aériens. Heureusement, un bon diner nous attend à bord de l’avion :
fini le vieux sandwich au goût de carton, désormais place au gâteau sec et boisson fraîche en guise de dîner.

Air France chercherait-elle à nous mettre à la diète ? ou chercherait-elle à nous faire payer ses beaux plateaux repas signés Starck qu’elle distribue sur les vols moyens-courriers ?

Exposition Monet et l’abstraction au Musée Marmottan, Ranelagh

monet.jpg

Claude Monet – Impression, soleil levant, 1873 – Huile sur toile,48 × 63 cm – Paris, musée Marmottan Monet, inv. 4014 – © musée Marmottan Monet, Paris / Bridgeman Giraudon 

Le musée Marmottan accueille jusqu’au 26 septembre l’exposition « Monet et l’abstraction », dans les sous-sols de son hôtel particulier. Installé dans le quartier Ranelagh, le musée tente de nous démontrer avec plus ou moins de succès le lien entre les tableaux de l’impressionniste et ceux de maîtres de l’abstraction qui en aurait puisé leur inspiration.
Sur les cartels à côté des oeuvres, on peut lire ici et là qu’il existe des « affinités évidentes avec l’oeuvre du peintre impressionniste français ».
Pourtant, il n’y a rien de moins évident que de démontrer une évidence.
Certaines explications sont tirées par les cheveux, manquant considérablement de rigueur et exposant des explications pour le moins alambiquées, pour ne pas dire aussi nuageuses que certains tableaux de Monet.  La démarche était pourtant intéressante mais mériterait une exposition plus riche en tableaux et des explications plus étoffées.

On s’en remettra à son imaginiation pour une exposition qui reste tout de même intéressante, si ce n’est que pour redécouvrir certains tableaux du maître impressionniste et attendre la grande exposition Monet qui doit se tenir au Grand Palais à la rentrée, à partir du 22 Septembre 2010.

Musée Marmottan, 2 rue Louis-Boilly, Paris 16ème
jusqu’au 26 septembre
de 11h à 18h, nocturne le mardi jusqu’à 21h, fermé le lundi
plein tarif 9 €, tarif réduit 5 €

Point WC : les toilettes tendances, Caroussel Louvre, Champs-Elysées, Printemps.

                     pointwc2.jpg
Ah la France : pays de la mode, de l’architecture, du glamour et du luxe … Et pourtant, notre cher pays a toujours été fâché avec la propreté de ses toilettes publiques. Odeurs nauséabondes, propreté douteuse, entretien à la dérive, équipements désuets …
A Paris, JC Decaux essaie pourtant de nous réconcilier avec ses nouvelles sanisettes à la ligne plus épurée : distributeur d’eau, voie suave féminine qui vous intime l’ordre de sortir pour lui permettre d’effectuer son nettoyage … Pourtant rien n’y fait, les toilettes publiques ne réussissent pas à faire oublier leur réputation sulfureuse.

Mais le vent tourne, et une brise de propreté souffle sur la planète terre boostée par le boom de la déco d’intérieur. Je me souviens lors d’un voyage en Chine avoir vu le spectacle effarant  des toilettes du monastère des moines Shaolin, dans la province du Henan. Depuis cette expérience, la relative saleté des toilettes françaises me laisse dans une indifférence totale. Là-bas à l’époque, c’était l’apocalypse : des monticules de défécations, des murets de séparation hauts comme trois pommes, et une rigole d’urine pour simuler l’écoulement d’un tranquille petit ruisseau.
Je vais sûrement en décevoir certains, mais vous n’aurez plus la chance d’assister à ce spectacle inoubliable puisqu’en 2008 ce champ de ruine a été remplacé par des toilettes flambant neuves de 430 000 $ toutes équipées avec télés LCD et personnels assurant la propreté des lieux.
pointwc3.jpg

En France, certains opportunistes ont flairé la bonne affaire et se sont lancés dans le filon des  toilettes tendances. C’est ainsi que l’ancien publicitaire Eric Salles, a eu l’ingénieuse idée d’ouvrir des cabines WC haut-de-gamme dans Paris pour le plus grand plaisir des propriétaires des lieux comme le Printemps Haussmann, qui se libèrent ainsi d’une charge d’exploitation  qui ne les intéressait guère.
Au Carrousel du Louvre, c’est encore mieux. Les toilettes publiques gratuites ont été supprimées lors de la rénovation des « Restaurants du monde » gérés par Autogrill. Désormais, la seule solution pour se soulager est d’aller chez Point WC et s’acquitter d’un euro. Face à ce monopole de la cuvette, le pigeon, en outre le client lambda, n’a plus qu’à alléger sa vessie pleine en payant.

Le test. Commençons par jeter un coup d’œil au profil Facebook de la marque, il vaut son pesant de cacahuètes. Je cite : Point WC est un « véritable boudoir du XXème siècle, lieu magique où il fait bon se ressourcer, pause détente, POINTWC est un lieu unique ».
Mais la grande force de Point WC, c’est aussi de proposer un véritable show-room. Tous les articles sont à vendre : cuvettes, rouleaux Renova, brosses WC, abattants … il y en a pour tous les goûts.
               pointwc1.jpg
Comme je suis consciencieux dans la rédaction de mes articles, j’ai dû me dévouer et aller tester ces fameuses cabines. Sèche-mains Tyson, lumières tamisées et cabines thématiques : zen, enfant, bcbg et ethnique pour les femmes, high-tech pour les hommes. Pourtant rien de très high-tech. Seulement, un simple habillage en bois et quelques faux-plafonds cachant les chemins de câbles. On confond parfois luxe et propreté. L’un n’implique pas forcément l’autre.

Le prix.
Cabine WC tendance, 1 €, Toilettes SPA japonais, 1,5 €

Pour ceux qui ne connaissent pas, le WC japonais permet de s’affranchir de l’usage abusif du papier toilette, grâce à un système révolutionnaire qui vous asperge le siège arrière d’eau pure.

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin, le listing des services scatologiques proposés par Point WC. D’abord le personnel shopper qui vous aidera à, je cite, « réaliser vos envies ». Il fallait oser l’expression « réaliser vos envies », ils l’ont fait.
Enfin, vous pouvez toujours vous replier sur l’abonnement papier toilette, « l’idée cadeau chic de Noël ». Comme le dit si bien le site internet de Point WC : « Un cadeau unique et personnalisable à offrir à votre famille et vos amis : Sous le sapin, une boîte luxe avec trois rouleaux de couleur. Dedans, un bon abonnement pour 3, 6 ou 12 mois de papier toilettes. Choisissez vos couleurs, retournez votre bon à POINTWC et recevez tout au long  de l’année votre papier toilette à domicile. A partir de 45 euros l’abonnement de 3 mois ».
Le premier qui aurait le bon goût de m’offrir un cadeau pareil à Noël, se verra obligé de le déguster jusqu’à la dernière feuille, rouleau carton inclus.

Adresses :

Galerie Elysées 26, 26 avenue des Champs-Elysées, Paris 8ème
Printemps Haussmann, 69 boulevard Haussmann, Paris 9ème
Carrousel du Louvre, 99 rue de Rivoli, Paris 1er 

Exposition Willy Ronis, Monnaie de Paris, derniers jours.

Willy Ronis, une poétique de l’engagement

willyronis.jpg
Plus que quelques jours pour voir cette exposition très réussie retraçant la carrière de Willy Ronis, au Musée de la Monnaie. L’occasion de découvrir certains clichés méconnus de l’artiste photographe et de revoir quelques instants volés pris au fil du temps dans Paris et ses environs.

Monnaie de Paris, 11 Quai de Conti, Paris 6ème
Jusqu’au 22 Août, Plein tarif 7 €, Tarif réduit 5 €
Longues queues à prévoir si vous n’avez pas de billets coupe-file
tous les jours de 11h à 19h, nocturne jusqu’à 21h30 le jeudi, fermé le lundi

Fête Foraine du Jardin des Tuileries : chaises volantes et prix au sommet.

feteforainetuileries2.jpg

Cet été si l’ennui commence à vous guetter, pourquoi ne pas faire un tour au jardin des tuileries dans lequel est installé depuis le 26 Juin la célèbre fête foraine.
Cette année la fête s’équipe de manèges à sensations comme la sphère élastique qui vous propulse à des dizaines de mètres de hauteur en vous filmant en train d’agoniser, ou encore le fameux tapis roulant qui vous retournera le cœur.Même les chaises volantes traditionnellement installées à côté de la grande roue a pris du poil de la bête. Fini le côté rétro avec répliques de peintures anciennes. Désormais, les chaises tournent plus vite, et montent plus haut. D’en haut, la vue est à couper le souffle, un sentiment de liberté incommensurable qui donne l’impression de marcher sur les arbres, et d’épouser l’ensemble de la ville, du Louvre jusqu’à la Tour Eiffel. Une belle leçon de voltige à 4 € tout de même.

Pour les moins téméraires, la grande roue se couvre cette année puisque les cabines sont désormais entièrement fermées. Bientôt elles seront certainement climatisées, avec distributeurs de canettes intégrés. En tout cas, ces cages à lapins rencontrent toujours un franc succès, même si désormais il faudra se passer du cliché « cheveux au vent ».

Malgré les protestations des riverains et des défenseurs du parc qui accusent les lourdes installations d’affaisser le sol, la fête des tuileries, sûrement aveuglée par l’argent, semble encore avoir de belles journées d’été devant elle … pour le bonheur des petits et plus grands !

Fête foraine du jardin des Tuileries, Paris 1er

Jusqu’au 22 Août

horaires :

11h à 23h45 en semaine,

11h à 00h45 vendredi samedi et veilles de jours fériés

Métro : Tuileries (ligne 1)

Casse-Noisette, ballet à l’Opéra Bastille, jusqu’au 9 Janvier 2010. Exceptionnel, spectacle pour Noël et jour de l’an.

opera2.jpg

Plus que quelques jours pour profiter de Casse-Noisette, le célèbre ballet composé par Tchaikowski, à l’opéra Bastille. Chorégraphié et mis en scène par Noureev, l’orchestre de Colonne joue la partition de cette oeuvre qui nous transporte dans le monde de l’enfance
et de l’insouciance.
Les décors sont savamment étudiés et la magie de Noël s’opère.  De la neige artificielle saupoudre la scène, le grand sapin de Noël s’éclaire de centaines de bougies, et une machinerie époustouflante met en valeur de nombreux décors enchanteurs.  En particulier au deuxième acte, lorsque l’on découvre la salle de bal magnifique avec ses tons ocres et dorés apportés par l’éclairage tamisé des lustres.
Du grand spectacle avec beaucoup d’inventivité, bien loin du ballet rébarbatif Joyaux que j’avais pu voir il y a un mois à l’Opéra Garnier.A noter l’excellente prestation des danseurs et danseuses étoiles ovationnés tout au long du spectacle, et une troupe longtemps applaudie à la tombée du rideau. Un spectacle qui s’adresse aussi bien aux adultes qu’aux enfants.

opera1.jpg
Le ballet se joue plus ou moins à guichet fermé. La solution : venir comme nous  au dernier moment et racheter des places à des gens qui ne peuvent pas assister à la représentation. Nous nous sommes ainsi retrouvés au 1er balcon dans les premiers rangs (places payées 50 € par personne au lieu de 72 €).

Casse-Noisette, Opéra Bastille
jusqu’au 9 janvier 2010,
de 5 à 87 € (sauf le jour de l’an où les prix sont multipliés par 2)

12345...7

Bar Le Yachting |
La Passion Des Hamsters |
NOS ANNEES COLLEGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des perles et encore des pe...
| scrapb
| sapl